• #Événements
  • #L'actu de l'association

Partager cet article sur

L’opération exceptionnelle de financement participatif « Dianoura ! Pour l’éducation, par la musique », qui nous permettra de promouvoir le dispositif Orchestre à l’Ecole.

PLUS QUE QUELQUES JOURS POUR PARTICIPER À LA COLLECTE DES 20 000 €

pour produire et distribuer un film documentaire qui mettra à l’honneur les orchestres à l’école.
Nous avons besoin de vous pour réussir cette campagne !

  • Comme contributeur :

Participez sans attendre ! Les premiers jours sont cruciaux pour créer l’effet « boule de neige » indispensable à ce type de campagne. Si nous ne réussissons pas à collecter la somme prévue, les dons reçus devront être remboursés : c’est la règle du crowdfunding. Alors faites un don dès aujourd’hui sur notre page KissKissBankBank

  • Comme ambassadeur :

Parlez-en autour de vous : incitez vos proches à donner ! En relayant la campagne sur les réseaux sociaux (liens disponibles sur la page de l’opération et lorsque vous contribuez) et auprès de vos contacts personnels. Vous contribuez à faire connaître l’association Orchestre à l’Ecole et la formidable opportunité qu’elle représente pour les jeunes.

Partagez les vidéos de nos ambassadeurs privilégiés : Erik Orsenna, Etienne Perruchon (compositeur de Dianoura), Renaud Guieu (violoncelliste à l’Orchestre Philharmonique de Radio France, qui a participé activement au projet) et Mini Jean-Luc.




Chaque don compte ! Merci à tous.

Articles smilaires

L’association Orchestre à l’École a dix ans !

#Événements
L'association Orchestre à l’École a dix ans ! En 2018, deux grands événements sont organisés pour fêter cette première dizaine     L'Olympia et Fontainebleau : deux temps forts anniversaire Afin de célébrer dignement la première dizaine de l'association, deux grands événements sont organisés en 2018 : le 3 mai à l’Olympia, pour une soirée spectacle sur un répertoire jazz et musiques actuelles le 24 novembre au Château de Fontainebleau, pour une déambulation à travers l’histoire sur un répertoire de musique classique   Ces deux temps forts sont liés et se complètent. L'Olympia comme Fontainebleau mettront à l'honneur ce qui fait l'association depuis sa naissance : les orchestres à l'école ! Ainsi, chacun des événements rassemblera 6 orchestres à l'école et leurs parrains artistes renommés. Il s'agit à la fois de projets musicaux et éducatifs à part entière, et un bon moyen de permettre une visibilité médiatique au dispositif, qui donnera envie à de nouveaux partenaires de se joindre à nous.   Dix ans sont passés... bref rappel historique Cet anniversaire est aussi l'occasion de revenir sur le chemin parcouru par l'association depuis une décennie... et de constater une incroyable évolution ! Le premier orchestre à l'école est né en 1999 à l’initiative de la Chambre Syndicale de la Facture Instrumentale (CSFI), à la suite duquel beaucoup d'autres ont vu le jour. Septembre 2008 marque la création de l'association Orchestre à l’École, qui se donne pour mission d'accompagner et de soutenir le développement des orchestres à l’école sur l'ensemble du territoire. Dès lors, la croissance du nombre d'orchestres à l'école est fulgurante : chaque année, on recense une centaine de nouveaux orchestres en moyenne ! 2017 marque une nouvelle étape dans le développement de l’association. A l’occasion de la signature de la Convention cadre avec les ministères de l’Éducation Nationale, de la Culture, et du Secrétariat d’État à la Ville, l'association réaffirme son rôle de Centre national de ressources des orchestres à l’école. C’est par ailleurs l’année de création de la charte de qualité des orchestres à l’école, rédigée de façon collaborative par les acteurs du terrain et les partenaires institutionnels. Son ambition est de servir de référence et de cadre pour tous les orchestres, en matière de critères de qualité dans les domaines artistiques, pédagogiques, ainsi que dans l’ingénierie de projets. En savoir plus   De 150 orchestres en janvier 2008, ce ne sont pas moins de 1230 orchestres à l’école que nous recensons à ce jour. Une belle réussite qui augure une prochaine dizaine pleine de promesses ; ça se fête !

Le premier orchestre de France en IME est un orchestre à l’école !

#Événements
Le premier orchestre de France en IME est un orchestre à l'école !   Le 4 octobre dernier, nous diffusions les témoignages des nouveaux musiciens de l'IME de Fongrave suite à leur premier atelier. Ce week-end, la Dépêche du midi s'est rendue sur les lieux pour en savoir plus sur le premier orchestre de France en IME ! Premier orchestre de France en IME Article paru le 11/10/2017 dans la Dépêche du Midi   C'est à Delbès qu'il est né : il regroupe près de 25 jeunes de 9 à 17 ans des structures suivantes : IME Fongrave, IME Lalande, SESSAD Agen. [caption id="attachment_2484" align="alignnone" width="650"] © La dépêche du Midi[/caption] Cet orchestre que composent ces jeunes est encadré par des enseignants de l'école de musique et danse Musiquenvie : Raphael Chauvin, Christophe Moreira, Julien Rusch, Guillaume Vallet, et se tient chaque mardi, au collège Ducos-du-Hauron. Ce dernier leur ouvre ses portes pour accueillir ce projet en trois ateliers : un atelier claviers, un atelier guitares, un atelier percussions. Les jeudis, tous les musiciens sont réunis pour former l'orchestre, dans la très belle salle de Delbès à Bon-Encontre. Les prémices ont eu lieu officiellement le 3 octobre, et c'est prometteur. Les méthodes traditionnelles sont oubliées au profit d'un jeu autour de l'oralité, l'écoute, la reproduction, l'invention ou l'improvisation. Cet orchestre s'inscrit dans la suite logique de l'atelier guitare mis en place l'an dernier en partenariat avec Musiquenvie et dont le résultat est simplement magnifique : épanouissement, confiance en soi, instauration d'un climat favorable en classe, valorisation de chacun… Deux jeunes de l'IME Lalande, encadrés de leur éducateur, préparent un document vidéo qui va retracer la naissance et l'évolution de cet orchestre avec une projection en fin d'année scolaire. Après quelques semaines de pratique, l'inauguration officielle de cet orchestre à Bon-Encontre est prévue pour le mois de janvier (date officielle en cours de validation) en présence de tous les partenaires et institutions : dont l'asso nationale Orchestre à l'école qui a permis la naissance de ce projet, accompagnée de son mécène Vivendi qui a offert une partie du parc instrumental. Des mécènes régionaux contribuent à ce projet : Fondation Crédit agricole, Banque populaire… et de nombreux partenaires s'y impliquent : IME Fongrave, IME Lalande, SESSAD Agen, Musiquenvie, le collège Ducos-du-Hauron, la ville de Bon-Encontre, l'Education nationale et le partenaire sine qua non en matière de musique : Macca Music Agen dont l'équipe a fourni des instruments haut de gamme pour cet orchestre. Les parrains, eux, seront dévoilés dans quelques jours… ... Le 04/10/2017 Premier atelier de l'IME de Fongrave : "Génial, magique, trop fort, trop bien, j'ai adoré, j'ai kiffé..."   Texte écrit par le groupe "Aujourd'hui, nous avons été accueillis au Collège Ducos du Hauron pour nos premiers ateliers. Lorsque nous avons franchi le portail tous ensemble, l'équipe de Macca Musique, Julien et nos nouveaux professeurs nous attendaient avec tous nos instruments. Alors on a appris très vite qu'un orchestre, c'est un vrai déménagement. Il y a des housses de toutes les formes, certaines sont très lourdes et encombrantes, d'autres légères mais volumineuses. On peut en porter sur son dos ou à la main... et il y a les pieds des instruments aussi. Chacun a pris un paquet, on avait hâte de les ouvrir et de voir ce qu'ils contenaient. On n'a pas été déçu. Les instruments sont très beaux, on a même des bongos pailletés d'or! Les trois salles de musiques sont très spacieuses, lumineuses et bien équipées. On a fait la connaissance de Guillaume, notre professeur de percussions et de Christophe pour les claviers. On a joué pendant une heure, c'est passé très vite. Quand on commence la musique, on démarre aussi une nouvelle langue : le superlatif, voire le superlatif absolu ! "Génial, magique, trop fort, trop bien, j'ai adoré, j'ai kiffé, c'était super, c'était énorme..." Voilà autant de bons mots entendus en bilan de fin d'après-midi. Nous avons vu des sourires, des yeux qui brillent, une belle écoute et beaucoup d'envie, c'est vraiment très encourageant."