• #Les Orchestres au Quotidien

Nos 10 ans au Château de Fontainebleau

 

Le samedi 24 novembre, l’association Orchestre à l’Ecole fêtait ses 10 ans au château de Fontainebleau. Le pari était le suivant : 6 orchestres à l’école, 6 parrains/marraines, 6 salles du château pour une déambulation musicale à travers les siècles. Retour sur trois jours d’aventures.

 

Une aventure musicale et humaine inédite

 

L’orchestre d’Avallon avec Marc Coppey ©Caroline Bottaro

 

Le 3 mai dernier, L’Olympia nous ouvrait ses portes pour le premier opus des « 10 ans de l’association Orchestre à l’Ecole ». Quelques mois après le grand succès de cette soirée spectacle, nous avons eu la chance de poser nos valises et instruments au château de Fontainebleau.

 

Jeudi 22 novembre : arrivée des orchestres

 

 

Des élèves de Pleudaniel et Rodez jouent ensemble au babyfoot

 

14h: Venus de Bretagne, de Bourgogne ou d’Occitanie, les six orchestres à l’école arrivent sur leur lieu d’hébergement, à Bois-du-Lys et Bois-le-Roi. Grâce aux activités organisées par Loïc Auffret et Damien Nacfer, ils se rencontrent, font connaissance et jouent leur répertoire. Pendant ce temps là, l’équipe de l’association s’affaire au château pour préparer au mieux l’arrivée de… 180 jeunes musiciens !

 

Vendredi 23 novembre : répétitions générales

 

Orchestre à l’école de Royan avec Christophe Bois ©Caroline Bottaro

 

Après une première nuit loin de chez eux (certains enfants quittent pour la première fois leur famille !), les jeunes musiciens découvrent le château de Fontainebleau sous une brume digne d’un mois de novembre. Ils se souviendront longtemps de leurs premiers pas dans ce qui va devenir leur résidence pour 48 heures : avec un guide conférencier, ils découvrent quelques unes des 1536 salles du château. La grandeur des pièces, la splendeur de la décoration et le poids de l’histoire de France mettent immédiatement les enfants en conditions : ils vont représenter les 1300 orchestres à l’école dans un lieu prestigieux.

 

L’orchestre de Pleudaniel pose sur l’escalier en fer à cheval ©Caroline Bottaro

 

La violoniste Beata Halska avec l’orchestre de Pleudaniel ©Caroline Bottaro

 

Pendant deux jours, c’est dans cette atmosphère que les jeunes évolueront. De la salle de classe à la salle des Colonnes, ou encore la Galerie des Cerfs, la Chapelle de la Trinité, la Salle de Bal et la Galerie François Ier, ils seront guidés par les bienveillants « amis du château »*. Toute la journée, les écoliers et collégiens répètent avec leurs parrains musiciens.

*L’association des Amis du Château a pour objectif de faire rayonner le château de Fontainebleau.

L’orchestre de Rodez avec Emmanuel Rossfelder ©Caroline Bottaro

 

Samedi 24 novembre : Le Jour J

 

On y est ! C’est le grand jour ! La pression se fait ressentir. A 10h, les parents des élèves sont là. Ils ont fait des centaines de kilomètres pour voir leurs enfants se produire au château de Fontainebleau. De nombreux anonymes, amoureux du château ou de la musique classique, ont également bravé le froid pour assister à cette déambulation inédite.

 

Accueil des visiteurs par l’équipe de l’association ©Caroline Bottaro

 

La famille d’un jeune musicien arrive au château et découvre le programme de la déambulation ©Caroline Bottaro

 

La journée est intense : à six reprises, les jeunes musiciens se produisent devant les spectateurs de la déambulations. De 10h à 19h, ils jouent concentrés, déterminés à donner le meilleur d’eux-mêmes, fiers d’être aux côtés d’un artiste professionnel.

La visite commence par une prestation des collégiens escrimeurs de Bourbon L’Archambault. Les comédiens de la Troupe du Diapason prennent ensuite le relais pour guider les spectateurs de salles en salles et d’orchestres en orchestres, en ne manquant pas de préciser le contexte historique des répertoires musicaux. Ainsi, les œuvres de Jean-Baptiste Lully, Clément Jannequin ou encore d’André Grétry sont interprétées dans ce lieu chargé d’histoire.

 

Les escrimeurs de Bourbon L’Archambault accueillent les visiteurs ©Caroline Bottaro

 

Les comédiens de la Troupe du Diapason ©Caroline Bottaro

 

La récompense est sans appel : les sourires et larmes de joie sur les visages des parents, les applaudissements chaleureux des spectateurs, la fierté des professeurs et parrains viennent saluer des mois de répétitions.

 

Orchestre à l’école de Bourbon L’Archambault avec Vanessa Ugarte ©Caroline Bottaro

 

Orchestre à l’école d’Evron avec Margaux Toqué ©Caroline Bottaro

 

Un grand bravo et merci aux jeunes musiciens et aux professeurs qui ont travaillé dur pendant des mois. Ils ont surmonté le stress et la fatigue pour livrer des prestations de qualité et chargées d’émotions. Ils ont été à la hauteur de l’événement.

Une mention spéciale aux parrains et marraines musicien(ne)s : Marc Coppey pour Avallon, Vanessa Ugarte pour Bourbon L’Archambault, Margaux Toqué pour Evron, Beata Halska pour Pleudaniel, Emmanuel Rossfelder pour Rodez et Christophe Bois pour Royan. Grâce à leur engagement, leur bonne humeur et leur envie de transmettre, les élèves ont été sublimés.

 

Orchestre à l’école d’Evron avec Margaux Toqué ©Caroline Bottaro

 

Un sincère merci à l’équipe du château de Fontainebleau d’avoir œuvré à nos côtés pour la réussite de cet événement, à l’Association des Amis du château pour leur aide précieuse pendant ces deux jours au château, à nos partenaires et mécènes pour leur soutien.

Grâce à eux, la déambulation musicale au château de Fontainebleau à l’occasion les 10 ans d’Orchestre à l’Ecole est une réussite !

 

 

Notre mécène Vivendi Create Joy est revenu sur l’événement du 24 novembre :
consultez l’article en cliquant ici

Articles smilaires

PMO – OAE : (re)vivez le premier grand rassemblement

#Événements
PMO - OAE : (re)vivez le premier grand rassemblement !   La compositrice Graciane Finzi et les jeunes musiciens ©Caroline Bottaro   Les 6,7 et 8 février 2019 avait lieu le premier rassemblement avec les orchestres à l'école de Malakoff (92), de Sablé-sur-Sarthe (72), le Paris Mozart Orchestra, sa cheffe d'orchestre Claire Gibault et la compositrice Graciane Finzi. Cette rencontre inédite est bien entendu une aventure musicale mais également humaine : les orchestres doivent apprendre à se connaître et à travailler ensemble sous les regards exigeants et bienveillants de Claire Gibault et Graciane Finzi. Cette dernière a composé le mélologue "Des champs et des villes : héros, héroïnes" spécialement pour les trois orchestres. Elle s’est inspirée des photographies de Géraldine Millo ainsi que des peintures de Théodore Boulard.    Le but du projet selon Marianne Blayau, c'est bien la rencontre du monde rural et du monde urbain, en particulier les quartiers de banlieue. Claire Gibault insiste :Ils ont parfois un peu peur les uns des autres, alors qu'il n'y a aucune raison ! On doit travailler au vivre-ensemble à travers la musique, notamment en s'adressant à des jeunes qui n'auraient pas eu d'autres occasions de se rencontrer (Source : reportage France Bleu, Morgane Heuclin-Reffait).    Avant la rencontre, un travail en classe...   Chaque orchestre a préparé la rencontre au sein de la classe : les enfants de Sablé-sur-Sarthe ont collecté des informations sur la vie du peintre, puis ont associé chaque tableau de l’œuvre du PMO avec son titre et le texte descriptif qui lui correspond. L'objectif : s'emparer du projet dans divers enseignements !   [caption id="attachment_6005" align="alignnone" width="474"] Les recherches des enfants de Sablé-sur-Sarthe sur le peintre Théodore Boulard[/caption] [caption id="attachment_6004" align="alignnone" width="445"] Les recherches des enfants de Sablé-sur-Sarthe sur le peintre Théodore Boulard[/caption]   ... jusqu'au au premier rassemblement de février   Mercredi 6 février 2019 : Ça y est ! C’est le jour J ! Après un long voyage des élèves de CM1 de Malakoff (92), ces derniers ont été accueilli par les saboliens impatients. Claire Gibault et son orchestre ainsi que Graciane Finzi n'ont pas tardé à les rejoindre. Ensemble, ils ont répété pour la toute première fois la création Des champs et des villes : héros, héroïnes à la Maison des Arts et des Enseignements. Ci-dessous, un extrait vidéo des répétitions.   https://youtu.be/PK-jzgqji9c     [caption id="attachment_5997" align="alignnone" width="1024"] Claire Gibault, cheffe d'orchestre du Paris Mozart Orchestra ©Caroline Bottaro[/caption]   [caption id="attachment_5992" align="alignnone" width="1024"] Jasmine Collet, professeure de violon et d'alto en pleine répétition avec les enfants de Malakoff (92) ©Caroline Bottaro[/caption]   [caption id="attachment_5991" align="alignnone" width="1024"] Claire Hugonin, professeure des écoles à Malakoff ©Caroline Bottaro[/caption]   Jeudi 7 février : La journée a commencé tôt pour les enfants : ils ont visité la biscuiterie « La Sablésienne » où ils ont découvert les coulisses de la fabrication des spécialités de la région, avec à la clé une dégustation. Miam ! [caption id="attachment_5993" align="alignnone" width="1024"] Les orchestres à l'école visitent "La Sablésienne" ©Caroline Bottaro[/caption]   [caption id="attachment_5995" align="alignnone" width="1024"] Les orchestres à l'école visitent "La Sablésienne" ©Caroline Bottaro[/caption]   Les deux orchestres ont ensuite partagé leur déjeuner dans le Centre. L'occasion pour eux d'apprendre à se connaître autour d'activités improvisées par la professeure des écoles de Malakoff Sophie Martin. L'après-midi était dédié à la musique avec une seconde grande répétition aux cotés de Gracine Finzi et Claire Gibault.   [caption id="attachment_5996" align="alignnone" width="1024"] Déjeuner des enfants au Centre de Formation Sportive Régional de Sablé ©Caroline Bottaro[/caption]   [caption id="attachment_6034" align="alignnone" width="1024"] David Riva, musicien du PMO et un élève de Sablé-sur-Sarthe ©Caroline Bottaro[/caption]   [caption id="attachment_6040" align="alignnone" width="1024"] Mathieu Chalange, coordinateur des orchestres à l'école de Sablé-sur-Sarthe, guide les cuivres ©Caroline Bottaro[/caption]   Vendredi 8 février : Dernière répétition du séjour. On constate la nette progression des enfants. L'oeuvre contemporaine « Des champs et des villes : héros, héroïnes » commence à prendre forme, pour le plus grand plaisir de sa compositrice, Graciane Finzi !   Répétition à la Maison des Arts et des Enseignements de Sablé-sur-Sarthe ©Caroline Bottaro   [caption id="attachment_6035" align="alignnone" width="1024"] Isabelle Genty, directrice de l'école de Malakoff, guide les jeunes musiciens ©Caroline Bottaro[/caption]   Visionnez notre vidéo Youtube de la répétition des orchestres sur ce lien. Pour finir, les 50 jeunes ont visité la ferme Aiguillonnière de Sablé-sur-Sarthe où ils ont pu assister à la production de produits fermiers locaux. Clap de fin sur le premier rassemblement ! Musiciens amateurs et professionnels se réuniront à nouveau pour les 16 et 17 mai au Palais des Congrès du Mans, avant de s'y produire devant un large public le 18 mai.   (Re)vivre le rassemblement en photos et en reportages   Vous souhaitez voir davantage de photos ? Cliquez ici pour voir la sélection de la photographe Caroline Bottaro. Merci d'indiquer le crédit pour chaque utilisation. On en parle dans la presse ! On vous recommande le reportage France Bleu Armorique et l'article du Maine Libre qui reviennent sur la rencontre.   Un grand merci à nos partenaires qui ont permis ce rassemblement  

Julie d’Aimé à la rencontre de l’orchestre de Moissy-Cramayel

#Les Orchestres au Quotidien
Julie d'Aimé à la rencontre de l'orchestre de Moissy-Cramayel (77) Récit d'une rencontre entre un orchestre à l’école et la parolière et chanteuse Julie d’Aimé   [caption id="attachment_5971" align="alignnone" width="700"] Julie d'Aimé et la classe de 3ème du collège des Maillettes de Moissy-Cramayel[/caption]   Dans le cadre du projet « Un ange, un orchestre » en partenariat avec La Sacem, les élèves du collège Les Maillettes de Moissy Cramayel (77) ont rencontré l’artiste Julie d’Aimé. De Pascal Obispo à Calogero en passant par Emmanuel Moire, elle a écrit pour les plus grands chanteurs français ! Une première rencontre a eu lieu le 19 décembre 2018, lors de laquelle les enfants ont questionné la compositrice sur 3 sujets : ses débuts de carrière, l’inspiration et la relation vie privée/ vie professionnelle. Les collégiens se sont ensuite essayés à un exercice bien connu des paroliers. Julie D'Aimé leur a demandé d'écrire pendant 90 secondes sur le mot "chaussure" et 10 minutes à partir du terme "lampadaire". Les objectifs étaient les mêmes : stimuler l'imagination des élèves, laisser parler leur spontanéité et attiser leur créativité !   [caption id="attachment_5967" align="alignnone" width="627"] Julie d'Aimé et la classe de 3ème du collège des Maillettes de Moissy-Cramayel[/caption]   Après la masterclass, une seconde rencontre a eu lieu ce mardi 5 février 2019. Alors qu'ils jouent dans l'orchestre Oblivion de Piazzolla, l'objectif de la séance était de mettre sur papier des paroles qui pourraient être celles de l'oeuvre composée par le célèbre musicien argentin. Pour les élèves, Oblivion évoque la nostalgie, une belle rencontre ou encore Venise. C'est à partir de ces thématiques que les élèves vont élaborer leur propre création ! Les jeunes adolescents ont déjà choisi les deux chanteurs principaux : Ilona et Lucas. Le reste de l'orchestre se divisera entre la chorale et l’orchestre.   https://youtu.be/2HhetdI-xO4   A VOS AGENDAS : On vous donne rendez-vous le lundi 3 juin au Conservatoire de Rueil-Malmaison (92) lors de la grande soirée "un ange, un orchestre". Les orchestres à l'école d'Île de France et leurs "anges" se produiront en concert. Nous retrouverons notamment les jeunes moisséens et moiséennes et leur marraine Julie d'Aimé.   [caption id="attachment_5968" align="alignnone" width="508"] Une collégienne de Moissy en séance d'écriture[/caption]   [caption id="attachment_5970" align="alignnone" width="477"] Les collégiens récitent leur travail devant la classe[/caption]                                AVEC LE SOUTIEN DE LA SACEM