• #L'actu de l'association

Nouvelle étude : les incroyables effets de la pratique orchestrale sur les écoliers

Une étude sur le dispositif Orchestre en Classe, cousin suisse d’Orchestre à l’Ecole, démontre qu’en termes de mémoire de travail, d’attention, de vitesse de traitement de l’information, de flexibilité cognitive et de raisonnement abstrait, les effets de la pratique orchestrale sont bien plus significatifs que l’enseignement musical classique (à savoir 2h de chorale et de sensibilisation musicale).

© Caroline Bottaro

 

Etude en neurosciences sur le dispositif suisse Orchestre en Classe

Les résultats d’une étude du professeure Clara James (PhD en neurosciences et violoniste professionnelle) sur le dispositif suisse « Orchestre en Classe » sont impressionnants : les enfants musiciens sont avantagés en ce qui concerne la mémoire de travail, l’attention, le raisonnement abstrait, le traitement visuo-spatial, les fonctions exécutives, ainsi que diverses capacités linguistiques dont la mémoire verbale. Selon certain-e-s auteur-e-s, les avantages vont même jusqu’à inclure les mathématiques, le QI ou les capacités sociales !

 

Procédé

L’étude avait pour ambition de comparer le développement cognitif et sensorimoteur d’enfants participant au programme Orchestre en Classe avec celui d’enfants de classes du même degré n’ayant pas reçu cette formation. Pour réaliser l’étude, deux groupes ont été constitué :
1) 34 élèves ont reçu pendant 2 ans, un cours d’instrument de 45 min à raison de 2 fois par semaine au sein de l’école. Les cours sont en orchestre avec instruments à cordes et dispensés par un musicien professionnel de l’école de musique.
2) En parallèle, le groupe témoin avait 2 cours de 45 min : un cours de chorale et un cours de sensibilisation à la musique, dispensé par un maître spécialisé.

 

Résultats

La pratique orchestrale a des effets beaucoup plus significatifs que le programme musical scolaire standard à savoir un cours de chorale et un cours de sensibilisation à la musique (performantes renforcées : mémoire de travail, attention, vitesse de traitement de l’information, flexibilité cognitive, raisonnement abstrait et dextérité manuelle).

 

– Le jeu d’instrument à cordes est particulièrement formateur tout comme le jeu d’ensemble. Produire de la musique provoque du plaisir, ce qui motive les enfants à apprendre.

 

– Les résultats sont graduels avec le temps : un an n’est pas suffisant, en deux ans on peut constater des progrès mais selon la chercheuse, 3 ans en commençant en CE2 serait plus efficace.

 

– A noter qu’Orchestre en Classe propose des cours de pratique musicale aux enfants scolarisés en école publique : on touche tous les enfants et donc les effets ne sont pas biaisés par un revenu et capital culturel qui serait au dessus de la moyenne.

 

Conclusion

En conclusion, la pratique musicale en groupe tel que le programme Orchestre en Classe renforce le développement cognitif et sensorimoteur des enfants à différents niveaux. Idéalement, le programme Orchestre en Classe devrait être offert à tous les enfants dans les écoles primaires publiques à Genève sur une période de deux ans, voire plus longue. En effet, la plupart des gains ont été constatés après les deux ans complets de l’étude, mais n’étaient pas encore confirmés après une année.
Il est donc vraisemblable que des gains encore plus importants seraient possibles avec une participation plus longue et/ou plus précoce, la plasticité neuronale étant maximale avant l’âge de 7 ans.  

 

–> Consultez l’intégralité du rapport de l’étude en cliquant ici

Articles smilaires

JM Blanquer souhaite un référent OAE par département

#L'actu de l'association
Objet : Orchestre à l’École - Identification d'interlocuteurs départementaux pour le développement des pratiques orchestrales scolaires   Jean-Michel Blanquer a écrit un courrier à tous les recteurs d'académie du territoire le 10 octobre dernier. Nous vous le relayons in extenso.   En novembre 2018, vous avez été destinataires d'un courrier vous invitant à offrir une plus large lisibilité à l'action menée par l'association "Orchestre à l’École" en organisant son pilotage académique. Dix mois après l'envoi de ce courrier, les premiers résultats sont d'ores et déjà très encourageants puisque l'association a été sollicitée à de multiples reprises par vos services, les collectivités territoriales ainsi que les écoles de musique. Il s'agissait en effet de mettre en place, dans chaque département, et en lien avec cette association, des séances de présentation du projet pour faire émerger le besoin de création d'orchestres dans les territoires et d'accroitre le nombre d'orchestres à l'école existants. En ce sens, les inspecteurs d'académie-inspecteurs pédagogiques régionaux d'éducation musicale et chant choral (IA-IPR) ainsi que les conseillers pédagogiques en éducation musicale (CPEM) étaient associés à ces démarches. Dans le cadre de la priorité interministérielle accordée à la musique, l'association "Orchestre à l’École" prépare actuellement le déploiement de nouveaux orchestres sur l'ensemble du territoire pour effectuer le "changement d’échelle" attendu par les ministres de l'éducation nationale et de la culture. Pour ce faire, cette association doit pouvoir s'appuyer largement sur des interlocuteurs identifiés dans votre académie, à l'échelle du département. Les CPEM et/ou des professeurs d'éducation musicale et chant choral pourront tout particulièrement être identifiés comme interlocuteurs chargés d'assurer le développement des pratiques orchestrales scolaires. Ils pourront s'appuyer sur les chargés de mission "musique" des délégations académiques à l'éducation artistique et à l'action culturelle (DAAC) des rectorats. L'organisation des missions de ces interlocuteurs (missions pédagogiques, institutionnelles et partenariales) s'articulera utilement avec le pilotage territorial (comités régionaux et départementaux) mis en œuvre dans le cadre de la pratique chorale en milieu scolaire (cf. circulaire interministérielle n°2019-013 du 18 janvier 2019). Je vous invite à identifier ces interlocuteurs dans chaque département et à en transmettre la liste à l'association "Orchestre à l’École" (secretariat.oae@gmail.com) ainsi qu'à mes services : Delphine Laroche (delphine.laroche@education.gouv.fr : 01 55 55 15 95, bureau de l'éducation artistique, culturelle et sportive). Les représentants de cette association ainsi que mes services demeurent à votre disposition pour toute information complémentaire. Je vous remercie vivement pour votre coopération dans la mise en œuvre du déploiement des pratiques orchestrales en milieu scolaire, au cœur des territoires. Pour le ministre et par délégation, le directeur général de l’enseignement scolaire Edouard Geffray   → Télécharger l'original  

Tournée S3NS : les orchestres élus

#Événements
Tournée S3NS : les orchestres sélectionnés sont... Suite à l'appel à candidatures diffusé en juin, nous avons la joie de vous faire part des heureux élus qui accompagneront Ibrahim Maalouf sur sa tournée française. Les jeunes musiciens se produiront devant des milliers de spectateurs !   Paris, L'Olympia, 23 septembre Collège Alfred Sisley de Moret-sur-Loing (77) Paris, L'Olympia, 24 septembre Collège Mathilde Marthe Faucher d'Allassac (19) Paris, L'Olympia, 25 septembre Collège Georges et Marie Bousquet d’Eymet (24) Nantes, Zénith – 29 septembre Collège St Joseph de Chemillé en Anjou (49) Rennes, Le Liberté – 6 octobre Collège Eugène Guillevic de Ploeuc-sur-Lié (22) Toulouse, Zénith- 12 octobre Collège Saint-Jean de Tonneins (47) Floirac, Arkéa Arena – 13 octobre École Urdazuri de Saint Jean de Luz (64) Lille, Zénith Arena – 19 octobre Collège Alfred Manessier de Flixecourt (80) Lyon, La Halle Tony Garnier  – 27 octobre École élémentaire publique de Bons-en-Chablais (74) La Rochelle, La Sirène – 16 novembre Collège Jacques Cathelineau de Saint-Florent-le-Vieil (49) La Rochelle, La Sirène – 17 novembre Collège Beauregard de Burie (17) Dijon, Zénith – 23 novembre École Victor Hugo d’Avallon (89) Nancy, Zénith – 24 novembre École des Capucins de Commercy (55) et Collège Haut de Penoy de Vandoeuvre-les-Nancy (54) Monaco, Opéra Garnier Monte Carlo – 30 novembre École des copains de Beausoleil (06) Marseille, le Dôme – 1er décembre Collège Anne Cartier de Livron-sur-Drôme (26) Montpellier, Zénith sud – 8 décembre Collège Voltaire de Sorgues (84)