• #Événements
  • #Les Orchestres au Quotidien

Un nouveau format pour « Comme à la radio »

 

Le projet « Comme à la radio » est un parfait exemple de l’adaptabilité des orchestres à l’école. Il montre également la détermination des équipes autour d’un projet commun, et l’efficacité de notre modèle. Retour sur un projet qui aurait pu ne jamais voir le jour.

Il était une fois… la vie avant le covid19

En août 2019, nous lancions un appel à candidatures pour que deux orchestres participent au projet « Comme à la radio ».

L’idée ? permettre à deux orchestres de se rencontrer et de travailler avec l’Ensemble La Croche et le Marteau afin de réaliser une création commune. Cette création devait se finaliser par un concert public, prévu au printemps 2020, au Château de Chantilly.

En décembre 2019, les orchestres sont sélectionnés et les deux heureux sont ceux de l’école élémentaire Jean Charron de Boissy Fresnoy (60) et de l’école Jean Daudré de Lagny-le-Sec (60). A eux deux, ils comptent une soixantaine d’enfants en classe de CE2, CM1 et CM2.

En février 2020, le projet débute. Les deux orchestres rencontrent le Collectif La Croche et le Marteau qui est composé de 6 jeunes musiciens de haut vol, tous issus du CNSM de Paris, et qui ont à cœur de défendre une musique axée sur l’improvisation et le travail du son. Ensemble, ils ont prévu de construire une grande radio grâce à laquelle les enfants vont découvrir différents répertoires, par le biais des fréquences. Le projet comporte également une partie théâtrale.

 

Et puis le confinement arriva….

En mars 2020, après seulement deux séances de travail entre les élèves à les artistes, les écoles ferment. Le projet est donc reporté mais les orchestres et le collectif s’adaptent au confinement : envoi de tutos, répétitions à la maison, visioconférence…  La reprise du projet est annoncée pour la Toussaint, les élèves sont impatients.

En novembre dernier, un deuxième confinement est annoncé. Il apparait alors compliqué de réussir à réaliser les 10 séances de travail, ainsi que la restitution publique du projet. Comme à radio est largement compromis. Compromis, oui, mais pas avorté.

Les équipes se questionnent alors : comment faire renaître ce projet ?

 

Un nouveau format adapté à la situation sanitaire

Grâce à la détermination des équipes, à la créativité de l’association Orchestre à l’Ecole, et à l’implication du Fonds de dotations Choeur à l’ouvrage, le projet « Comme à la radio » change de format.

L’idée ? réaliser un court-métrage, mettant en scène la rencontre entre les élèves et le collectif sous forme de fiction. Deux metteurs en scène et un réalisateur sont appelés à la rescousse et acceptent avec plaisir de faire partie du projet. C’est un nouveau départ !

Après quelques semaines de réflexion, le scénario est prêt. On vous en dévoile un extrait :

En mars 2020, les élèves sont en train de répéter. Ils entendent alors le discours d’Emmanuel Macron annonçant que « nous sommes en guerre », que « tous les projets en cours seraient suspendus, à commencer par le projet comme à la radio ». Déception. Tristesse. Peur aussi. Les enfants décident de contourner les interdits et d’entrer en résistance. Ils bidouillent alors la vieille TSF avec les moyens du bord (passoires en alu, pinces à spaghetti…) et réussissent à entrer en contact avec l’autre orchestre. Une fois ceci réussi, ils vont vivre de belles aventures…

 

Le tournage du court-métrage débutera le 29 avril et se terminera en juin. Les enfants comédiens ont déjà été sélectionnés, et ils sont tous impatients à l’idée de participer à un tournage. Et nous sommes également impatients de découvrir les images.

Nous félicitons l’ensemble des acteurs de ce projet pour leur détermination et adaptabilité.

Nous remercions également vivement la Sacem ainsi que le fonds de dotation Chœur à l’ouvrage dont l’ambition est de soutenir les projets de rencontres entre publics différents, qui nous accompagnent pour que le projet prenne forme malgré le contexte actuel.

 

Articles smilaires

De l’autre côté du mur : lecture à la Maison de la radio et de la musique

#Événements
De l’autre côté du mur : Première lecture tous ensemble ! [caption id="attachment_11531" align="alignnone" width="1024"] © Caroline Bottaro[/caption] De l’autre côté du mur est la dernière œuvre d’Etienne Perruchon, composée pour Orchestre à l’Ecole, dont il a toujours soutenu les actions. Ecrite à quatre mains avec son épouse Jeanne, cette comédie musicale met en musique les problématiques relatives à l’exil et à l’accueil des migrants. Elle décrit aussi comment la musique peut nous rapprocher dans nos humanités, et nous souder face aux difficultés de la vie. Avec l’aide de son partenaire historique, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, c’est la première fois qu’Orchestre à l’Ecole monte une comédie musicale, et également la première fois qu’elle s’associe avec le CREA d’Aulnay-sous-Bois (jeunes interprètes du chœur de l’Avant-Scène), les chœurs d’Evry et l’Opéra de Massy. Plus d’une centaine de musiciens et de choristes composeront l’ensemble de la distribution, fruit de la mixité entre des musiciens issus de tous horizons, novices ou expérimentés, amateurs ou professionnels. La création aura lieu les 2 et 4 juillet 2022 à l'Opéra de Massy. Le 15 juin dernier, la lecture de l’œuvre s’est tenue au studio 104 de Radio France avec une partie de l’équipe du projet : Orchestre de l’école des Maillettes de Moissy Cramayel : Maxime Lemasson, Julie Alric, Hirona Isobé, et les délégués Yussuf Cetin et Julie Estevens Loïc Auffret (metteur en scène) Romain Dayez (Baryton) Béatrice Fontaine (Mezzo Soprano) Lucie Leguay (Directrice musicale) Adrien Perruchon (Conseiller artistique) Jeanne Perruchon (Autrice) Isild Manac’h (Cheffe du chœur de l’Avant-Scène du Créa) Christian Eymery (Directeur administratif et artistique du Créa) Christian Mesmin (Pianiste du Créa) Jean-François Pauléat (Arrangeur) Diane Emdin (Directrice du fonds Vivendi Create Joy, mécène) Sharleyne Petit (Chœurs d’Evry) Cécile Kauffmann (Responsable de la programmation éducative et culturelle du Philhar) Michel Orier (Directeur de la musique et de la création à Radio France) Marina Sichantho (Déléguée à l’éducation et au développement culturel à Radio France) Philharmonique de Radio France : Benoît Gaudelette (Percussions), Florian Schuegraf (Tuba) (Plus d'images ci-dessous)