• #Événements

La tournée Kienta Kien

Ou la formidable aventure de l’orchestre de l’école du Domaine du Possible d’Arles

Le mois de juin fut riche en émotion pour les 60 jeunes écoliers d’Arles qui ont vécu des moments inédits en interprétant le Kienta Kien, une oeuvre d’Etienne Perruchon, sur trois belles scènes françaises.

 

Un moment d’exception à l’Opéra de Nice

Les 12 et 13 juin, ils étaient sur la scène de l’Opéra de Nice aux côtés du violoncelliste Gautier Capuçon et de l’orchestre de l’Opéra de Nice sous la Direction de Lionel Bringuier. Invité à se produire à l’Opéra de Nice, Gautier Capuçon a proposé à l’association d’inviter un orchestre à l’école pour jouer à ses côtés. L’orchestre de l’école du Domaine du Possible a été choisi pour participer à ce projet d’envergure. Après la découverte de leur instrument en octobre dernier, les jeunes instrumentistes se sont attaqués à cette œuvre exigeante, de même que les choristes de l’école et du conservatoire d’Arles.

A Nice, ils étaient émus de se produire dans une salle si prestigieuse, devant un public composé de parents et d’inconnus. Certain(e)s sont sorti(e)s de scène les larmes aux yeux, très fièr(e)s de la prestation accomplie.

Une prestation au Ground Control (Paris)

Quelques jours après la prestation à Nice, les écoliers sont montés à Paris, en bus, afin de se produire au Ground Control, un espace hybride et pluridisciplinaire situé dans le 12ème arrondissement. Les jeunes musiciens ont joué avec l’orchestre Lamoureux, dirigé par Adrien Perruchon et aux côtés du violoncelliste Renaud Guieu. Un formidable moment !

La fête de la musique à La Scala (Paris)

Cette belle aventure s’est terminée en apothéose, le 21 juin, lors de la fête de la musique.
Les jeunes Arlésiens étaient attendus à La Scala pour interpréter deux morceaux avec Gautier Capuçon et l’orchestre Lamoureux, sous la direction d’Adrien Perruchon. Ils ont d’abord joué Carmen, avant de reprendre le Kienta Kien, devant un public conquis.

Ce moment s’est conclu par une énième standing ovation et les enfants sont repartis avec des étoiles plein les yeux.

Un grand bravo à eux pour tout le travail accompli.

A propos du Kienta Kien :
En 1996, Etienne Perruchon, compositeur de musique français de renom, doit écrire une musique pour une pièce de théâtre dont l’action se situe dans un pays imaginaire. Il doit mettre en musique des textes… qu’il ne va finalement jamais recevoir. Pour exprimer par les mots la puissance de la pièce, il a alors l’idée d’inventer une sorte de bafouillage, un grommelot, chanté par les personnages. En 2000, à la demande de l’École de Musique de Chambéry, il crée une suite d’orchestre et écrit à nouveau des chants dans sa langue imaginaire qu’il baptise alors le dogorien. Ce nouvel opus, Dogora, connaît un grand succès, et ouvre le chemin à de nouvelles compositions, toutes d’inspiration dogorienne. Après Dianoura ! composée spécialement pour les orchestres à l’école, les élèves reprennent cette fois Kienta Kien, l’une de ces cantates dogoriennes.

 

Un challenge motivant pour les enfants
Les élèves ont travaillé à raison de 1h30 de pupitre et 1h de tutti chaque semaine avec quelques temps forts supplémentaires, ainsi que 6 répétitions avec Gautier Capuçon et les musiciens référents de l’Opéra de Nice, dont quelques-unes en visioconférence. Un travail transdisciplinaire a également été mis en place au sein de l’école autour de ce projet, dans le but d’éditer un livret retraçant toute l’histoire : recherche documentaire, production d’écrit, art, plastique… Ce livret sera édité dans l’une des collections d’Actes Sud. C’est l’aboutissement de longs mois de travail, traversés par la crise du Covid-19 et des confinements successifs, mais qui ont su résister grâce à l’engagement des enfants, de leur famille, et de l’équipe enseignante.

 

Articles smilaires

Concert exceptionnel de Gautier Capuçon, Daniel Auteuil et les orchestres à l’école d’Arles et de Malakoff

#Événements
Le 10 janvier, concert exceptionnel !   La billetterie est en ligne, réservez dès à présent ici !   Naissance du projet Ce concert est né de la volonté de deux grands artistes de vouloir apporter leur pierre à l'édifice de l'association Orchestre à l'École. Depuis un an, Gautier Capuçon, notre incroyable ambassadeur, joue à merveille son rôle en portant haut et fort la parole de l'association et en offrant de nombreuses opportunités de concert aux enfants d'Orchestre à l'École. Merci pour tous ces moments ! Lors de son concert à la Scala, il rencontre l'artiste Daniel Auteuil qui propose de s'investir également dans un projet inédit. Après un coup d'oeil à leurs agendas, une date unique s'impose : le 10 janvier 2022. Après des semaines de recherche, les orchestres à l'école sont sélectionnés et la salle est trouvée. Les orchestres à l'école du Domaine du Possible d'Arles (13) et d'Henri Barbusse de Malakoff (92) seront les musiciens de la soirée et le Cirque Phénix accepte avec plaisir de les recevoir dans leur salle, le plus grand chapiteau du monde. Grâce à la motivation de tous : artistes professionnels et écoliers, équipe et partenaires, nous sommes ravis de vous inviter à cette soirée caritative ! Venez vivre avec nous la magnifique rencontre entre Gautier Capuçon et Daniel Auteuil lors d’un concert unique et inédit avec les orchestres à l’école d’Arles et de Malakoff. Quel plus beau décor que le plus grand chapiteau du monde pour donner au violoncelle de Gautier Capuçon toute sa poésie et à la poésie de Daniel Auteuil toute sa musicalité !   Concert caritatif organisé au profit des orchestres à l’école le Lundi 10 Janvier 2022 à 20h au Cirque Phénix Pl. du Cardinal Lavigerie, 75012 Paris Voiture : Parking gratuit (pelouse de Reuilly) Métro : Liberté et Porte Dorée (ligne 8) Bus : Porte de Reuilly (bus 87) <a " href="https://my.weezevent.com/gautiercapucon-danielauteuil">RÉSERVATION   Programme de la soirée Cette soirée sera donc placée sous le signe des rencontres, dans une valse de tableaux. Se succèdent ainsi des moments consacrés aux artistes professionnels, et des moments où se mêlent les enfants aux artistes professionnels sur un répertoire spécialement imaginé pour sublimer ce moment de partage entre tous ces musiciens.   Présentation des artistes Les orchestres à l’école du Domaine du Possible d’Arles (13) avec 18 écoliers (violon, alto, violoncelle, contrebasse et percussion) et 32 collégiens (trompette, violon, violoncelle et percussion) et d’Henri Barbusse de Malakoff (92) avec 29 écoliers (violon, alto, violoncelle, percussion). Ils seront rejoints par un jeune musicien particulièrement talentueux, le tromboniste Nino Rossini, qui a découvert la pratique instrumentale au sein de l’orchestre à l’école de Flixecourt (80) et qui se destine à une carrière professionnelle. Le violoncelliste virtuose Gautier Capuçon est l'un des ambassadeurs les plus éminents du violoncelle du XXIè siècle. Il a étudié au CNSM de Paris puis à Vienne. Se produisant aux quatre coins du monde avec les instrumentistes et les chefs les plus réputés, il dirige la Classe d'Excellence de Violoncelle qu'il a créé à Paris en 2014 à la Fondation Louis Vuitton. Récompensé par de nombreux prix, il est salué pour l'intense expression de son jeu et sa flamboyante virtuosité. Daniel Auteuil a enfilé un nouveau costume : celui de chanteur. Si vous m’aviez connu, son premier album, est un recueil de poème mis en musique et arrangé par Gaëtan Roussel, leader de Louise Attaque. Cet album est mis en scène dans son spectacle en tournée nationale "Déjeuner en l'air".     Tous les fonds seront reversés au profit des orchestres à l'école, et permettront aux orchestres de Malakoff et d'Arles de vivre une année d'échange avec des rencontres, des visites et une correspondance. Pour toute information supplémentaire, vous pouvez nous contacter par mail à concert@orchestre-ecole.com

Un Olympia, ça ne s’improvise pas !

#Événements
Réservations ouvertes Pour assister à L'Olympia : c'est ici ! Notre plateforme de crowdfunding est en ligne ! Le crowdfunding, ou financement participatif, est un don fait à l'assocation. Il a pour objectif de nous aider à financer l'achat de nouveaux instruments mais surtout la soirée à L'Olympia. Les donateurs de ce crowdfunding seront les heureux chanceux du 15 octobre ! En effet, pour assister au spectacle musical 100 0001 histoires d'Orchestre à l'École, il est nécessaire d'être donateur de notre crowdfunding.   Un Olympia ça ne s'improvise pas ! Un stage intensif Du 27 août au 29 août, les élèves des orchestres à l'école d'Annecy (74), Arles (13), Chemillé-en-Anjou (49), Onet-le-Château (12), Parsac (23) répétaient à l'Opéra de Massy. Ils ont raccourcis leurs vacances, retrouvés leurs instruments et se sont mis en route jusqu'à Paris afin de pouvoir assister au stage. (Quelques images en bas de page) 24 artistes ont accordé à ce projet leur temps et leur talent. Adrien Perruchon (chef d'orchestre), Louise Lapierre (basson), Alex Leitao (accordéon), Samuel Domergue (batterie), Bimo Yudomartono (alto), Paul Vignes (beatbox), Morgane Raoux (clarinette), Julie Nguyen (piano), Marthe Moinet (contrebasse), Selim Mazari (piano), Abraham Mansfarroll (percussionniste), Éléonore Leray (flûte), Julia Jérosme (chant et basse) Jeanne Jérosme (chant), Lucas Perruchon (trombone), Eva Barthas (saxophone), Akemi Fillon (violon), Lisa Strauss (violoncelle), Vladimir Percevic (alto), Antoine Gonzales (cor), Edith Pageaud (guitare), Virginie Lesage (hautbois), Thomas Mazaud (tuba) et Mathilde Monteaux (chef de choeur et violoncelle). Merci également aux scénaristes et metteurs en scène Béatrice Fontaine et Loïc Auffret, ainsi qu'à Jean-François Pauléat pour les arrangements musicaux. Ces trois jours ont été marqués par l'assiduité des élèves, le partage des artistes avec les enfants, l'énergie des professeurs et des accompagnateurs ainsi que la bonne humeur générale !