Qu'est-ce qu'un orchestre à l'école ?

Une classe, un orchestre

Tous les élèves d’une même classe de primaire ou de collège sont réunis autour d’un projet commun : la création d’un orchestre qui va grandir, évoluer, s’épanouir pendant trois ans. Chaque orchestre à l’école constitue ainsi pour l’établissement qui l’accueille un véritable projet à la fois musical et pédagogique.

Une pédagogie innovante

Au rythme moyen de deux heures par semaine, les élèves progressent concrètement et atteignent rapidement un niveau musical de qualité. Ces résultats sont valorisants et contribuent à donner aux jeunes plus de confiance en eux-mêmes. Pour cela, les professeurs développent une pédagogie adaptée. Ils utilisent un répertoire spécialement créé qui permet aux élèves de jouer dès le début des cours en formation orchestrale, tout en apprenant en parallèle la lecture de la musique et la technique instrumentale.

Un partenariat territorial

Chaque orchestre à l’école est un projet de territoire basé a minima sur un partenariat établi entre un établissement scolaire, une structure spécialisée dans l’enseignement de la musique et une collectivité territoriale. Les professeurs de l’Education nationale sont invités à travailler de concert avec ceux des écoles de musique ou des conservatoires qui viennent enseigner au sein des établissements scolaires. Il s’agit ainsi d’un projet fédérateur qui participe à l’animation du territoire. Chaque orchestre est unique, tant sur le plan pédagogique, qu’artistique et organisationnel car il s’appuie sur les envies et compétences des acteurs locaux.

L'impact éducatif

La pratique collective de la musique incite les élèves à une plus grande participation à la vie du groupe et encourage des valeurs telles que le partage, le respect mutuel et la solidarité. L’expérience orchestre à l’école modifie en profondeur la relation entre les élèves et leurs enseignants.
Enfin, ce dispositif innovant représente une véritable opportunité de découvrir la pratique musicale pour de nombreux jeunes qui y ont difficilement accès, en particulier lorsqu’ils sont issus de quartiers défavorisés ou de zones rurales.

Notre actualité

Cent mille et une histoires

#Les Orchestres au Quotidien
Orchestre à l'École : cent mille et une histoires ENFIN DISPONIBLE Pourquoi ce titre ? Ce titre fait référence aux plus de 140 000 enfants qui ont bénéficié du dispositif Orchestre à l'école depuis ses débuts en 1999. Grâce à la classe-orchestre, chaque enfant vit une histoire unique avec son instrument, ses camarades de classe, ses professeurs et remplit de joie et de fierté sa famille. Avec ce livre l'Association Orchestre à l'École vous plonge au cœur du dispositif, de son apport réel pour l'enfant sur les plans scolaire, social, culturel et même cognitif, ainsi que sur l'impact et les enjeux d'un orchestre à l'école pour le territoire sur lequel il est implanté. Pourquoi lire ce livre ? Ce livre unique raconte les centaines de milliers d'histoires, d'anecdotes, de moments vécus par les enfants issus du dispositif Orchestre à l'École. Ces histoires sont consolidées par une grande diversité d'intervenants, nous proposant des analyses • culturelles, comme celles de Françoise Nyssen, Michel Orier, Ibrahim Maalouf et Gautier Capuçon, • scientifique avec Laurent Bigorgne et Clara James, • sociologique avec Mustapha El Miri, • ou bien philosophique avec Matthieu Ricard. Ils sont également accompagnés de nombreux témoignages d'acteurs de terrain. Ce livre est illustré par les très talentueux artistes Jacques Ferrandez, Plantu, Soledad, Magali Le Huche et Mathieu Sapin. Combien coûte un livre ? Le livre coûte 19€ et les frais d'envoi sont à votre charge (voir ci-dessous) Comment le recevoir ? Vous pouvez - le récupérer au 20 rue de la Glacière 75013 Paris, sur rendez-vous - par envoi postal : Mondial Relay ou La Poste Pour commander, c'est par ici !

Ils l’ont fait : L’Olympia

#Les Orchestres au Quotidien
Ils sont venus ils sont tous là..., arrivés des quatre coins de la France pour commencer les répétitions d’arrache-pied : les orchestres de Parsac (23), Annecy-Seynod (74), Chemillé-en-Anjou (49), Onet-le-Château (12), Arles (13), Craon (53) et Moret-sur-Loing (77). Ainsi que les artistes : Eva Barthas, Hugues Borsarello, Philippe Delzant, Thomas Enhco, Lucie Fayolle, Antoine Gonzales, Julia Jerosme, Jeanne Jerosme, Louise Lapierre, Alexandre Leitao, Thomas Leleu, Eléonore Leray, Abraham Mansfarroll, Guillaume Martigné, Selim Mazari, Marthe Moinet, Anne Paceo, Gabriel Pidoux, Morgane Raoux, Emmanuel Rossfelder, Vassilena Serafimova, Paul Vignes et Bimo Satryo Yudomartono, le chef d'orchestre Adrien Perruchon et notre formidable ambassadeur Gautier Capuçon ! Les dernières répétitions Après s’être perdus à de nombreuses reprises dans les coulisses de L’Olympia, l’équipe, les artistes et les enfants arrivent sur scène. Quel choc de voir cette grande salle à notre disposition ! Quelle chance ! Et que les répétitions commencent ! Visualisation de l’espace, implantation des musiciens et de leurs instruments, entrées et sorties de scène, réglages techniques, accord d’instruments… et le filage peut débuter. 170 enfants se succèdent sur la scène : percussionnistes, flûtistes, clarinettistes, trombonistes, tubistes, cornistes, violonistes, contrebassistes… il y en a pour tous les goûts. Menés par leur chef d’orchestre, ils répètent les morceaux un à un, accompagnés par de talentueux artistes. La magie est née. Et elle s’accompagne du stress. Combien de personnes viendront ? Est-ce que nous serons prêts ? Où se place-t-on sur scène lorsqu’on est 200 ? Et vendredi soir est là et il n’est plus l’heure de se poser des questions.   La soirée L’orchestre de Morêt-sur-Loing accueille les spectateurs dans le hall d’entrée en chantant un Happy, de Pharell Williams, revisité « Le rendez-vous est à L’Olympia ce soir, plusieurs artistes, plusieurs orchestres… » Tandis que l’orchestre de Craon, « La route du Drum » joue dans la salle sur leurs steel drums. 20h : le concert s’ouvre sur un magnifique Caprices interprété successivement pas les orchestres d’Onet-le-Château, Parsac, Annecy-Seynod et Chemillé-en-Anjou et l’ensemble des musiciens professionnels.  

Un Olympia, ça ne s’improvise pas !

#Événements #L'actu de l'association
Réservations ouvertes Pour assister à L'Olympia : c'est ici ! Notre plateforme de crowdfunding est en ligne ! Le crowdfunding, ou financement participatif, est un don fait à l'assocation. Il a pour objectif de nous aider à financer l'achat de nouveaux instruments mais surtout la soirée à L'Olympia. Les donateurs de ce crowdfunding seront les heureux chanceux du 15 octobre ! En effet, pour assister au spectacle musical 100 0001 histoires d'Orchestre à l'École, il est nécessaire d'être donateur de notre crowdfunding.   Un Olympia ça ne s'improvise pas ! Un stage intensif Du 27 août au 29 août, les élèves des orchestres à l'école d'Annecy (74), Arles (13), Chemillé-en-Anjou (49), Onet-le-Château (12), Parsac (23) répétaient à l'Opéra de Massy. Ils ont raccourcis leurs vacances, retrouvés leurs instruments et se sont mis en route jusqu'à Paris afin de pouvoir assister au stage. (Quelques images en bas de page) 24 artistes ont accordé à ce projet leur temps et leur talent. Adrien Perruchon (chef d'orchestre), Louise Lapierre (basson), Alex Leitao (accordéon), Samuel Domergue (batterie), Bimo Yudomartono (alto), Paul Vignes (beatbox), Morgane Raoux (clarinette), Julie Nguyen (piano), Marthe Moinet (contrebasse), Selim Mazari (piano), Abraham Mansfarroll (percussionniste), Éléonore Leray (flûte), Julia Jérosme (chant et basse) Jeanne Jérosme (chant), Lucas Perruchon (trombone), Eva Barthas (saxophone), Akemi Fillon (violon), Lisa Strauss (violoncelle), Vladimir Percevic (alto), Antoine Gonzales (cor), Edith Pageaud (guitare), Virginie Lesage (hautbois), Thomas Mazaud (tuba) et Mathilde Monteaux (chef de choeur et violoncelle). Merci également aux scénaristes et metteurs en scène Béatrice Fontaine et Loïc Auffret, ainsi qu'à Jean-François Pauléat pour les arrangements musicaux. Ces trois jours ont été marqués par l'assiduité des élèves, le partage des artistes avec les enfants, l'énergie des professeurs et des accompagnateurs ainsi que la bonne humeur générale !