L’impact des OAE

Bilan de 4 orchestres à l’école en Mayenne

Le 8 janvier 2016, l’inspection académique de la Mayenne organisait la restitution du bilan de 4 orchestres à l’école au lycée Lavoisier de Mayenne.

Pour consulter la synthèse complète, cliquez ici.

Les intervenants musicaux et les directions des conservatoires, les parents des élèves concernés, les élèves actuels et anciens élèves, les partenaires des collectivités locales et les enseignants de l’éducation Nationale et autres membres de la communauté éducative ont été entendus pendant 4 jours au printemps dernier. Les chefs d’établissement ont également fourni de nombreuses informations sur le fonctionnement de ces classes, et les résultats des enfants.

Les résultats obtenus sont au-delà des espérances que les membres du comité de pilotage et des groupes d’observateurs à l’origine de ce bilan avaient : Offrir à des enfants de zone rurale l’opportunité de bénéficier d’une pratique instrumentale est facteur de progrès tant sur le plan scolaire que comportemental, promeut des valeurs telles que le respect mutuel et la solidarité, développe  un sentiment de fierté, partagé entre enfants, enseignants et parents, et contribue à construire la confiance des élèves en eux-mêmes.

Pour en savoir plus sur ce bilan, cliquez ici.


Première évaluation de l’impact des Orchestres à l’école


Commandée par l’Institut Montaigne, une étude* évaluant l’impact des Orchestres à l’école sur les élèves a été conduite d’avril à août 2010 par Adrian Hille, étudiant du master Economics and Public Policy délivré par Sciences Po, l’École polytechnique, et l’École nationale de la statistique et de l’administration économique (ENSAE). Les résultats sont significatifs : participer à un Orchestre à l’école a un effet notable sur les capacités cognitives et les capacités non-cognitives des élèves.

L’Institut Montaigne encourage le développement d’initiatives locales dans la mesure où celles-ci sont rigoureusement évaluées. En effet, seul le recours à l’évaluation permet de mesurer l’impact réel d’une initiative ou d’un dispositif mis en place localement.

Cette étude correspond à une première évaluation de l’impact des Orchestres à l’école. L’Institut Montaigne, en lien avec le département d’économie de Sciences Po, sous la responsabilité du professeur Yann Algan**, entend lancer une nouvelle évaluation à la rentrée 2012 respectant les principes de l’évaluation aléatoire et conduite dans plusieurs collèges et écoles primaires.

*Cette étude est téléchargeable gratuitement ci-dessous
La publication que propose ici l’Institut Montaigne, également téléchargeable ci-dessous, constitue un résumé de l’étude d’Adrian Hille.

** Yann Algan, professeur d’économie à Sciences Po et responsable scientifique pour Sciences Po du master « Economics and Public Policy », réalisé en association avec l’École polytechnique et l’ENSAE. Auteur avec Pierre Cahuc de « La société de défiance : Comment le modèle social français s’autodétruit ? » (2007), ouvrage qui a remporté le prix du meilleur Livre d’Économie, remis par Christine Lagarde en 2008. Il a reçu le prix du meilleur jeune économiste de France décerné par Le Monde et le Cercle des économistes en 2009.

Note de synthèse rédigée par l’Institut Montaigne Télécharger

Etude complète d’Adrian Hille Télécharger

interview de Yann Algan