Qu'est-ce qu'un orchestre à l'école ?

Une classe, un orchestre

Tous les élèves d’une même classe de primaire ou de collège sont réunis autour d’un projet commun : la création d’un orchestre qui va grandir, évoluer, s’épanouir pendant trois ans. Chaque orchestre à l’école constitue ainsi pour l’établissement qui l’accueille un véritable projet à la fois musical et pédagogique.

Une pédagogie innovante

Au rythme moyen de deux heures par semaine, les élèves progressent concrètement et atteignent rapidement un niveau musical de qualité. Ces résultats sont valorisants et contribuent à donner aux jeunes plus de confiance en eux-mêmes. Pour cela, les professeurs développent une pédagogie adaptée. Ils utilisent un répertoire spécialement créé qui permet aux élèves de jouer dès le début des cours en formation orchestrale, tout en apprenant en parallèle la lecture de la musique et la technique instrumentale.

Un partenariat territorial

Chaque orchestre à l’école est un projet de territoire basé a minima sur un partenariat établi entre un établissement scolaire, une structure spécialisée dans l’enseignement de la musique et une collectivité territoriale. Les professeurs de l’Education nationale sont invités à travailler de concert avec ceux des écoles de musique ou des conservatoires qui viennent enseigner au sein des établissements scolaires. Il s’agit ainsi d’un projet fédérateur qui participe à l’animation du territoire. Chaque orchestre est unique, tant sur le plan pédagogique, qu’artistique et organisationnel car il s’appuie sur les envies et compétences des acteurs locaux.

L'impact éducatif

La pratique collective de la musique incite les élèves à une plus grande participation à la vie du groupe et encourage des valeurs telles que le partage, le respect mutuel et la solidarité. L’expérience orchestre à l’école modifie en profondeur la relation entre les élèves et leurs enseignants.
Enfin, ce dispositif innovant représente une véritable opportunité de découvrir la pratique musicale pour de nombreux jeunes qui y ont difficilement accès, en particulier lorsqu’ils sont issus de quartiers défavorisés ou de zones rurales.

Notre actualité

Un été en France avec Gautier Capuçon

#Événements
Un été en France avec Gautier Capuçon Six orchestres, six concerts et une fin mémorable à Six-Fours !   Après une tournée 2021 riche en émotions, six orchestres à l’école des quatre coins de la France ont rejoint Un été en France pour l’édition 2022 du festival itinérant. Dans des cadres magnifiques, de la plage de Six-Fours à la Cité Episcopale de Meaux, les enfants des orchestres ont accompagné le violoncelliste Gautier Capuçon, ambassadeur de l’association, pour une série de concerts inoubliables. L’association est très fière de la prestation donnée par ces orchestres de tous âges (du CM1 à la 3e) et de tous instruments, voici le récit de cet été musical. Voir cette publication sur Instagram Une publication partagée par Orchestre à l'Ecole (@orchestrealecole.asso) [caption id="attachment_12962" align="aligncenter" width="700"] Gautier Capuçon avec l'orchestre de Thonon-les-Bains - © David Mazué[/caption] L’Orchestre à l’école de Thonon-les-Bains à Chambéry Point de départ du festival, le concert en Haute-Savoie a introduit un mois de convivialité, de musique et surtout, de participation accrue du public ! Dans sa ville, Gautier Capuçon et les CM2 de l’orchestre de la Grangette ont attendri un public de 2 500 personnes avec les airs d’Emmenez-moi (Charles Aznavour), Love Me Tender (Elvis Presley) et ont conclu le concert avec leur « Grangette Blues » composé par le chef d’orchestre sur les paroles des enfants. Cet hymne, qui sonne la fin de l'école chaque semaine à la Grangette, annonçait alors un au revoir émouvant pour un orchestre qui fêtait son tout dernier concert. [caption id="attachment_12985" align="aligncenter" width="700"] Les CM1 de l'orchestre à l'école de Wasselonne dans l'Abbaye de Clairvaux[/caption] L’Orchestre à l’école de Wasselonne à Clairvaux Dans le cadre majestueux de l’abbaye de Clairvaux, les élèves de CM1 (deuxième année d’orchestre) de l’école Paul Fort de Wasselonne ont surpris le public par leur interprétation et leur choix du programme. Avec leurs percussions corporelles ou leur reprise de l’air de Mary Poppins, les élèves ont eu plus d’un tour dans leur sac pour accompagner Gautier Capuçon ! [caption id="attachment_12963" align="aligncenter" width="700"] Gautier Capuçon et l'orchestre à l'école de Parsac à Meaux - © Alex Joverton[/caption] L’Orchestre à l’école de Parsac à Meaux Pour ce troisième concert, l’orchestre à l’école de Parsac a traversé la France pour jouer avec Gautier Capuçon, le musicien Jérôme Ducros et les jeunes talents Charles Gaugé, Marc Guilloteau, Yuiko Hasegawa devant l’abbaye de Meaux. Un grand et impressionnant concert conclu sur Somewhere over the rainbow pour fêter la fin d’un orchestre à l’école dont 14 des musiciens (sur 17) continuent la musique après le brevet ! [caption id="attachment_12972" align="aligncenter" width="700"] L'orchestre à l'école de Saint-Florent-le-Vieil à Saint-Jean-d'Angély[/caption] L’Orchestre à l’école de Saint-Florent-le-Vieil à Saint-Jean-d’Angély Sous une chaleur étouffante, les élèves de Saint-Florent-Le-Vieil ont accompagné avec force et dynamisme Gautier Capuçon et ses musiciens dans la cour de l’Abbatiale royale de Saint-Jean-d’Angély, pleine à craquer !   Voir cette publication sur Instagram   Une publication partagée par Orchestre à l'Ecole (@orchestrealecole.asso) L’Orchestre à l’école d'Allassac à Eauze Dans l’ambiance dynamique de la place de la vieille ville d’Eauze, les élèves de l’orchestre à l’école d'Allassac ont accompagné Gautier Capuçon, Samuel Parent et les jeunes talents Anaïde Apelian, Camille Rocher et Lou-Anne Dutreix devant un public qui a rajouté ses propres chaises face à une participation importante ! Le Largo en mi bémol majeur de Chopin restera gravé dans les annales.   [caption id="attachment_12971" align="aligncenter" width="700"] L'orchestre à l'école d'Arles en pleine répétition à Six-Fours avec Gautier Capuçon © Julina Castellas[/caption] L’orchestre à l’école du Domaine du possible d’Arles à Six-Fours-les-Plages Le bouquet final avant le feu d’artifice ! Après un bon pique-nique face à la mer, les petits (CM1) et grands (3e) élèves d’Arles ont fait danser le public sur le célèbre air de Rabbi Jacob. Un public dense et du soleil pour une fin en beauté !   Un grand merci et bravo à Gautier Capuçon et aux musiciens présents sur ces concerts : Julien Beautemps (accordéon), Rudy Gatti (piano), Camille Théveneau (violon), Cassie Martin (guitare), Charles Gaugué (violoncelle), Marc Guilloteau (violon), Yuiko Hasegawa (piano), Anaïde Apelian (clarinette), Camille Rocher (basson), Lou-Anne Dutreix (cor), Marc-André Teruel (contrebasse), Arthur Stockel (clarinette), Nadja Dornik (harpe & piano), Annelies Cornette (saxophone) aux pianistes Jérôme Ducros, Samuel Parent, Frank Braley et aux 14 jeunes talents sélectionnés. Merci également aux partenaires et producteurs de ces événements : La Société générale, Les Minutes Heureuses.   Belle fin d'été à tous et toutes et encore bravo aux enfants !

En avant la musique ! par andantino et Orchestre à l’Ecole

#L'actu de l'association
En avant la musique ! par andantino et Orchestre à l'Ecole   Nous sommes fiers de vous annoncer le lancement des 10 premiers livres de la nouvelle collection « En Avant La Musique ! » : En avant les violoncelles, les clarinettes, les hautbois, les saxophones, les trombones, les violons, les trompettes, les altos, les percussions, les flûtes ! Ces premiers titres seront vite suivis d’autres instruments : le cor, le basson, le piano, la guitare… Avec ces livres vous aurez toutes les clés pour choisir votre futur instrument... et si vous confondez le hautbois et la clarinette, ils sont faits pour vous !   Le mot de Christine Auberger, créatrice de la collection : « J’ai toujours eu une fascination pour l’orchestre, me demandant comment on pouvait atteindre cette harmonie exceptionnelle… La musique, langage universel qui nous dépasse, permet cela... Il y a une forme de transcendance, d’élévation de l’âme grâce à ce beau collectif en fusion, en communion... Cette fascination revient à chaque concert, aussi bien lors d’un grand concert prestigieux de l’Orchestre Philharmonique de Radio France, que lors d’un concert d’enfants encore débutants qui parviennent, chacun à sa place et avec leur chef, à conjuguer le son et le rythme de chaque instrument. Le travail que fait l’association Orchestre à l’École est remarquable. J’avais eu l’occasion de le constater lors du lancement du Festival Via Aeterna au Mont Saint Michel. Je travaillais alors dans le groupe Bayard et j’avais fait appel à la classe orchestre d’Avranches qui a joué l’Hymne à la Joie au pied du Mont, c’était extraordinaire de voir ces jeunes si enthousiastes, chacun avec son instrument dans ce cadre fabuleux. Ils étaient attentifs à prendre soin de cet instrument précieux qui leur est prêté, avec des conditions météorologiques capricieuses... C’est probablement ce jour-là que l’idée de la collection m’est venue, me disant que cela pourrait rendre service aux classes au moment où chaque enfant choisit son instrument. Quand j’ai décidé de la lancer, l’association a tout de suite adopté l’idée et a accompagné le projet. Grâce au Mécénat Axa France, 150 nouvelles classes Orchestre à l’Ecole recevront, à partir de la rentrée 2022, une collection complète de livres. » [caption id="attachment_12940" align="aligncenter" width="850"] Crédits Photo : Caroline Bottaro - Orchestre à l'Ecole[/caption]   Quelques-unes des découvertes que l’on y fait Gautier Capuçon, l’ambassadeur d’Orchestre à l’École, nous fait rêver de jouer du violoncelle et nous révèle pourquoi son instrument qui a plus de 300 ans s’appelle... l’Ambassadeur ! Comment émettre tous les sons de la gamme avec seulement trois pistons pour la trompette... Mais cela se complique quand on apprend que la trompette d’Ibrahim Maalouf a quatre pistons ! Quant au saxophone, c’est un bois, et non un cuivre, car son créateur Mr Sax a tout simplement marié un bec de clarinette à un ophicléide de l’époque et lui a donné son nom ! Gabriel Pidoux, qui fabrique ses anches en roseau, nous ouvre son atelier et nous explique pourquoi le hautbois est fait pour les bricoleurs et les curieux ! Mathilde Calderini (Orchestre Philharmonique de Radio France) nous initie aux flûtes, celle du Dieu Pan et celle qui brille comme un bijou que l’on joue de travers et très juste ! Quant aux clarinettes, il y en a tellement que l’on peut en faire tout un orchestre, comme Nicolas Baldeyrou (Orchestre Philharmonique de Radio France) qui interprète, non sans humour, les plus grandes pièces du répertoire symphonique à lui tout seul ! Et pour décrire les percussions, comme le souligne Benoit Gaudelette (Orchestre Philharmonique de Radio France), un livre ne suffit pas et on n’aura jamais fini de découvrir ces instruments, dont le son se rapproche du battement du cœur, musique universelle…   Collection disponible chez tous les bons libraires et sur www.andantino.fr (PU : 14€) Pour les orchestres à l'école, la collection complète est à 65 €TTC + 15 € de frais de port (France métropolitaine) et 25€ de frais de port à partir de 2 collections. Vous pouvez la commander directement à Andantino via ce formulaire. Un partenariat original Orchestre à l’Ecole - Editions andantino  Soutenu par Axa France