Qu'est-ce qu'un orchestre à l'école ?

Une classe, un orchestre

Tous les élèves d’une même classe de primaire ou de collège sont réunis autour d’un projet commun : la création d’un orchestre qui va grandir, évoluer, s’épanouir pendant trois ans. Chaque orchestre à l’école constitue ainsi pour l’établissement qui l’accueille un véritable projet à la fois musical et pédagogique.

Une pédagogie innovante

Au rythme moyen de deux heures par semaine, les élèves progressent concrètement et atteignent rapidement un niveau musical de qualité. Ces résultats sont valorisants et contribuent à donner aux jeunes plus de confiance en eux-mêmes. Pour cela, les professeurs développent une pédagogie adaptée. Ils utilisent un répertoire spécialement créé qui permet aux élèves de jouer dès le début des cours en formation orchestrale, tout en apprenant en parallèle la lecture de la musique et la technique instrumentale.

Un partenariat territorial

Chaque orchestre à l’école est un projet de territoire basé a minima sur un partenariat établi entre un établissement scolaire, une structure spécialisée dans l’enseignement de la musique et une collectivité territoriale. Les professeurs de l’Education nationale sont invités à travailler de concert avec ceux des écoles de musique ou des conservatoires qui viennent enseigner au sein des établissements scolaires. Il s’agit ainsi d’un projet fédérateur qui participe à l’animation du territoire. Chaque orchestre est unique, tant sur le plan pédagogique, qu’artistique et organisationnel car il s’appuie sur les envies et compétences des acteurs locaux.

L'impact éducatif

La pratique collective de la musique incite les élèves à une plus grande participation à la vie du groupe et encourage des valeurs telles que le partage, le respect mutuel et la solidarité. L’expérience orchestre à l’école modifie en profondeur la relation entre les élèves et leurs enseignants.
Enfin, ce dispositif innovant représente une véritable opportunité de découvrir la pratique musicale pour de nombreux jeunes qui y ont difficilement accès, en particulier lorsqu’ils sont issus de quartiers défavorisés ou de zones rurales.

Notre actualité

Breaking news Olympia : Guillaume Perret en parrain !

#Les Orchestres au Quotidien
Breaking news Olympia : Guillaume Perret est parrain !   Guillaume Perret   L'orchestre à l'école de Seynod a son parrain ! Vous le saviez peut-être déjà, les 10 ans de l'association Orchestre à l’École auront lieu le 3 mai prochain à l'Olympia. A cette occasion, six orchestres à l'école se représenteront avec leurs parrains.   Nous sommes très heureux d'annoncer le nom du dernier musicien qui rejoindra Vincent Segal, Airelle Besson, Lionel Suarez, et Les Motivés à la liste des artistes engagés pour nos 10 ans : il s'agit du saxophoniste Guillaume Perret !   C'est l'orchestre de Seynod qui aura la chance d'être accompagné par l'artiste tout au long de projet. Celui-ci se rendra dans l'école de la Jonchère pour préparer le concert du 3 mai, et se représentera le jour J avec les jeunes instrumentistes.   Quelques infos sur le parcours de Guillaume Perret Guillaume Perret est un saxophoniste, compositeur et arrangeur de jazz français, primé au conservatoire et diplômé d’État en Jazz et musiques actuelles. En une dizaine d’années, Guillaume Perret a joué dans tous les registres, pupitre ou soliste, tendance mainstream ou troisième courant, au théâtre ou en scène, avec des musiciens du monde entier. En 2012, il sort son premier disque avec The Electric Epic et quatre ans plus tard, c’est en solo qu’il compose Free, un album décrit par le saxophoniste comme « un parcours libre au travers de différents paysages et émotions ».   Pour en savoir plus sur le parcours de notre parrain, allez consulter son site internet. Et avant de l'entendre à l'Olympia, voici un avant-goût en musique :   https://www.youtube.com/watch?v=tJrCUkLrruo

Les batteries fanfares reviennent au goût du jour avec les orchestres à l’école !

#Les Orchestres au Quotidien
Les batteries fanfares reviennent au goût du jour avec les orchestres à l'école   A Angles-sur-l'Anglin (86) et à Cluses (74), des écoliers se rassemblent chaque semaine pour se former en orchestre batterie-fanfare. Mais, qu'est-ce qu'un orchestre batterie-fanfare ? Peu répandus en France, ces ensembles musicaux composés de cuivres naturels (clairons, trompettes de cavalerie, cors naturels) et de quelques percussions, sont remis au goût du jour par les orchestres à l'école !   Une batterie fanfare qui roule à Angles-sur-l'Anglin   Orchestre d'Angles-sur-l'Anglin © Courrier français, édition de Vienne et des Deux-Sèvres   A Angles-sur-l'Anglin dans la Vienne, les répétitions ont repris sous la houlette de trois jeunes chefs d'orchestre, que sont François et Antonin Viaud et David Bargeles. Une convention entre l'association nationale Orchestre a l’École, l'académie de Poitiers, la commune d'Angles-sur-Anglin et l’École de Musique Intercommunale des vals de Gartempe, a permis à 21 enfants de Saint-Pierre-de-Maille et d'Angles-sur-Anglin de prendre en main un instrument et de recevoir une formation musicale de deux heures par semaine. Les enfants sont conquis par l'originalité de l'orchestre : huit d'entre eux ont même déjà intégré la batterie fanfare de Saint-Pierre-de-Maille.     Un deuxième orchestre à l'école à Cluses... de formation batterie fanfare !   ©Le Dauphiné Libéré, Nathalie Sarfati   Et ce n'est pas tout... A Cluses en Haute-Savoie, un deuxième orchestre à l'école est né. Après celui de l'école primaire Les Ewues, ce sont 56 enfants de CE2 de l'école Sainte-Bernadette qui se forment en orchestre. Et l'originalité est de mise, puisqu'il s'agit d'une batterie fanfare ! Les jeunes instrumentistes faisaient leur premier concert ce week-end. Le défi pour cette première représentation publique ? "Qu'ils arrivent à jouer ensemble! À démarrer et à s'arrêter en même temps", explique Johan Buys, le directeur de la Batterie fanfare et coordinateur de ce projet.   Le maire, Jean-Philippe Mas, est convaincu du projet orchestre à l'école : « Plus qu'un projet musical, c'est vraiment un projet éducatif. Les enfants s'épanouissent grâce à la musique et chacun trouve sa place au sein du groupe. On voit se développer de la coopération et du respect ».   Dates à revenir dans l'actu de ce jeune orchestre : le mardi 26 mars, la ville de Cluses invitera tous les orchestres à l'école du département pour un concert unique à l'espace des Allobroges. Le samedi 23 juin, c'est dans le même lieu mais seule cette fois que la l'orchestre fanfare se produira !     Sources : articles parus dans le Courrier français, édition de Vienne et des Deux-Sèvres le 8 décembre 2017, et dans Le Dauphiné le 12 décembre 2017