• #Événements

La Nouvelle République publie

 

« Quatre classes orchestres – 140 élèves au total – étaient réunies jeudi 22 juin après-midi dans la cour arrière de l’hôtel de ville pour un concert exceptionnel autour de la chanson « Emilie » de Dominique Pifarely. Une première qui faisait suite à l’intervention d’une classe orchestre à la cérémonie des vœux de Nouvel An.

Le maire, Alain Claeys, avait souhaité étendre l’invitation à venir à la maison commune, à l’ensemble des classes orchestres des écoles de la ville : l’orchestre à cordes et le chœur de l’école Andersen, l’orchestre de cuivres et le chœur de l’école Jacques-Brel, l’orchestre des bois et le chœur de l’école Micromégas et l’orchestre de bois de l’école Tony-Lainé.
Les classes orchestres permettent au Conservatoire d’aller à la rencontre des écoliers des quartiers qui n’auraient pas forcément franchi les portes de cet établissement culturel. « Pour les professeurs du Conservatoire, il s’agit d’inventer une nouvelle pédagogie. Pas de solfège, ni de partition. L’enseignement est basé sur la mémoire », a indiqué Nicolas Brasard, coordonnateur des classes orchestres et lui-même enseignant. « Les retours sont très positifs. Tant pour la découverte de la musique que sur les aspects de comportement. Les enfants doivent s’écouter, respecter les consignes, mémoriser les morceaux. Et certains continuent ensuite la musique. »