• #L'actu de l'association

Focus sur les nouveautés :
un compositeur s’invite dans votre orchestre !

 

Dix nouvelles œuvres font leur arrivée et viennent enrichir le catalogue de partitions. L’appel à candidatures réalisé en janvier, en partenariat avec la SACEM et la fondation CARASSO, nous permet aujourd’hui de vous proposer ces nouvelles créations. Celles-ci ont été réalisées par des sociétaires de la SACEM, dont certains ont ainsi découvert le dispositif Orchestre à l’École. Ils se sont pliés à un cahier des charges inédit, afin que les créations soient parfaitement adaptées à de jeunes musiciens. Le cercle des compositeurs qui gravitent autour des orchestres à l’école s’agrandit !

Vous pouvez les commander par le biais de votre espace membre. Chacune des œuvres coûte 50€. Un très beau cadeau est réservé aux plus réactifs : chaque orchestre qui commandera en premier une de ces créations aura la chance d’accueillir en son sein le compositeur de ladite œuvre. L’association Orchestre à l’École prend en charge l’intégralité des frais ; du cachet au déplacement. Autrement dit, les premiers à se procurer chacune de ces dix œuvres ont la promesse d’une journée riche en rencontres et apprentissages ! Ne tardez pas ! Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter.

 

On vous en dit plus sur les œuvres et leurs compositeurs

 

  • Comme les doigts d’une main, de Pascal BERNE

Chef d’orchestre de l’ensemble de jazz Jav-contreband, Pascal BERNE est aussi le co-fondateur et le co-directeur artistique du collectif grenoblois « La Forge », structure vouée à la création et à la recherche de nouveaux répertoires dans le champ du jazz et des musiques improvisées.

Avec cet appel à projet, Pascal BERNE a pris conscience de la difficulté de créer une œuvre qui soit à la fois intéressante, et accessible à un jeune public ! Il relève ce défi en partant de quelque chose de simple et naturel : cinq temps, Comme les doigts d’une main !

Lien vers son site internet

Je souhaite commander cette œuvre

 

  • Pluie de plumes II de Gonzalo BUSTOS

Chef d’orchestre et compositeur dédié à la composition de pièces mixtes avec des instruments acoustiques et électroniques, Gonzalo BUSTOS se sent très concerné par l’enjeu actuel de la transmission. La pédagogie est donc un élément central de son travail de composition. En utilisant les nouvelles technologies et techniques instrumentales, il espère toucher le public d’aujourd’hui et de demain.

C’est donc naturellement qu’il a répondu à l’appel de l’association Orchestre à l’École. Pluie de plumes II se définit comme un puzzle, grâce auquel la partition s’adapte aux différents niveaux instrumentaux de l’ensemble. Son ambition est de permettre une grande flexibilité : peu importe le nombre de musiciens ou leur niveau, Pluie de plumes II peut être jouée ! Son œuvre nous invite à découvrir la poésie cachée dans notre quotidien ! Du gobelet au métal, les objets nous surprennent et deviennent instruments.

Lien vers sa biographie

Je souhaite commander cette œuvre

 

  • Tango Bandit de Mathieu CEPITELLI

Autodidacte, Mathieu CEPITELLI est un compositeur « touche à tout » et affectionne particulièrement le tango. Enseignant pour des musiciens amateurs, il est très sensible à l’arrangement des répertoires classiques. L’objectif : enlever la technique trop poussée pour que chaque pupitre d’instrument puisse jouer et prendre du plaisir !

Il a créé pour Orchestre à l’Ecole Tango Bandit, qui fait référence aux films de gangsters. Deux thèmes caractérisent l’œuvre : la nostalgie et le lyrisme. Il a créé la bande originale, aux musiciens d’en imaginer le scénario ! Il désire ainsi transmettre les accentuations et quelques techniques propres au tango au travers d’un prisme ludique et grand public !

Lien vers son site internet

Je souhaite commander cette œuvre

 

  • Pretty Boogaloo II de Karim GHERBI

Contrebassiste, Karim GHERBI est devenu au fil du temps compositeur, notamment pour des musiques de films muets. Il a déjà mené conjointement deux projets avec des collégiens de Livry Gargan : la création d’un ciné concert sur quatre courts métrages d’Harold Lloyd avec les quatrièmes, ainsi que l’écriture d’une œuvre pour orchestre à cordes (toutes classes confondues) sur un court métrage de trente minutes. Il a par ailleurs conduit les 93 élèves à l’Hopital Necker pour y faire une représentation.
Ayant pour genres de prédilection le jazz et la musique latine, il a choisi de proposer aux Orchestres à l’École un style qui rassemble les deux : le Boogaloo, qui a vu le jour à Harlem dans les années 1960 !

Lien vers son site internet

Je souhaite commander cette œuvre

 

  • Les courants d’air de Lionel GINOUX

Avec une cinquantaine d’œuvres à son actif, le compositeur Lionel GINOUX choisit d’axer son travail sur la vocalité et le lyrisme. Il utilise toutes les palettes à sa disposition pour créer une dramaturgie sonore, allant de la mélodie au bruitage, en passant par l’expérimentation.

Il a choisi de composer pour les orchestres à l’école Les courants d’air. Son œuvre se veut ludique : une symphonie pour cordes frottées à l’état pur, avec beaucoup de « courants d’air », laissant place à des sonorités amusantes qui créent la surprise !

Lien vers son site internet

Je souhaite commander cette œuvre

 

  • Miniature sucrée de Stéphane KRÉGAR

Stéphane KRÉGAR est à la direction des orchestres Chromophonie, Picardie Brass, et de l’orchestre d’harmonie de Clermont. Il a déjà composé Tous Migrants pour l’orchestre à l’école d’Amiens.

Aujourd’hui, c’est pour l’ensemble des orchestres de l’association qu’il a souhaité créer Miniature sucrée. Teintée de couleurs méditerranéennes et d’Afrique du Nord, son œuvre qui s’adresse à un ensemble de cordes frottées s’inspire des musiques du monde, pour un résultat ensoleillé !

Lien vers sa biographie

Je souhaite commander cette œuvre

 

  • Orchestrae Mirum de Christophe ROGER

Le tromboniste Christophe ROGER est un habitué de l’orchestration : cela fait une trentaine d’années qu’il adapte les répertoires aux musiciens. Il a croisé le chemin d’un orchestre à l’école il y a six ans : cette rencontre a été pour lui une révélation, et il souhaite désormais apporter son savoir-faire à l’ensemble des orchestres à l’école. Cette aventure musicale et humaine l’a amené à nous proposer Orchestrae Mirum.

A travers cette œuvre, dont le point de départ est l’incipit de Tuba Mirum de Mozart, Christophe ROGER aspire à attiser la curiosité des jeunes musiciens en leur faisant découvrir des classiques ; et ce dans le plaisir !

Lien vers sa biographie

Je souhaite commander cette œuvre

 

  • Petite chanson du vent de Julien VARIN

Julien VARIN est un concertiste appréciant particulièrement la pratique d’ensemble. Compositeur autodidacte, son goût pour la création et le partage l’amène à intervenir depuis quatre ans dans un orchestre à l’école. Après avoir constaté que l’écriture sur-mesure était nécessaire pour les jeunes musiciens, il a développé un répertoire adapté et facile à mémoriser. Travaillant beaucoup sur l’oralité, il facilite l’apprentissage de ses morceaux en faisant chanter ses créations aux enfants.

Il souhaite aujourd’hui faire partager son expérience du terrain à travers Petite chanson du vent. La genèse de l’œuvre est une chanson, et Julien VARIN ne manque pas de l’exploiter : les instrumentistes ne se contentent pas de jouer le thème, ils le chantent également ! Cette pièce nous invite à une balade musicale… au gré du vent !

Lien vers sa biographie

Je souhaite commander cette œuvre

 

  • L’automate de Robin VIÈS

Cela fait maintenant neuf ans que Robin VIÈS se consacre au dispositif Orchestre à l’École, en coordonnant notamment les orchestres de l’Aveyron. Convaincu que les orchestres à l’école sont l’avenir de l’apprentissage de la musique, contribuer au répertoire était pour lui une évidence. Ainsi, sont nées L’automate et Yakeshi, qui se veulent adaptées à un jeune public.

Robin VIÈS décrit L’automate comme une musique métronomique, réglée « comme un orgue de Barbarie ». Les musiciens automates s’y réveillent à mesure qu’ils avancent dans la partition !

Je souhaite commander cette œuvre

 

  • Yakeshi de Robin VIÈS

Yakeshi, quant à elle, fait référence à des cavaliers mongols. Comme L’automate, elle s’adresse à un orchestre d’harmonie.

Je souhaite commander cette œuvre

Articles smilaires

De l’autre côté du mur d’Étienne Perruchon

#Événements
De l'autre côté du mur Une comédie musicale d'Étienne Perruchon   Cette création est une œuvre dans laquelle le compositeur, Etienne Perruchon, a eu à cœur de mettre les enfants en valeur. Une comédie musicale qui rassemblera un orchestre à l’école, des jeunes chanteurs du CREA, des solistes et l’Orchestre Philharmonique de Radio France. À la « Cité des Lilas » les jeunes du quartier rejoignent comme tous les ans le camp d’été musical destiné aux familles qui ne peuvent pas offrir de vacances à leurs enfants. Cette année, ils devront préparer un concert pour une inauguration. Après une première répétition autour d’un chant un peu spécial, dans une langue bizarre, les enfants ont quartier libre et rejoignent la friche industrielle. Soudain, s’échappe de derrière le mur une mélodie jouée par une clarinette, le morceau qu’ils viennent d’apprendre… Les enfants découvrent un campement de misère abritant une vingtaine d’enfants migrants, les Miourkis. C’est la rencontre de ces deux mondes qui crée l’intrigue de ce spectacle, sur fond de la problématique de l’accueil des migrants, sur le plan humain et politique.   Qui sont les acteurs de ce projet ? Cette comédie musicale dont le livret a été écrit par Jeanne Perruchon, est une co-production d'Orchestre à l'École, de l’Orchestre Philharmonique de Radio France, du CRÉA d’Aulnay-sous-Bois (jeunes interprètes du chœur de l’Avant-Scène) et de l’Opéra de Massy. Le conservatoire de Moissy-Cramayel, la classe CHAM du collège Montesquieu d'Evry ainsi que le réseau des conservatoires du Grand Paris Sud sont également partenaires de ce projet. Sur scène, plus d’une centaine de musiciens et de choristes composeront l’ensemble de la distribution, fruit de la mixité entre des musiciens issus de tous horizons, novices ou expérimentés, amateurs ou professionnels : l'orchestre à l'école de Moissy-Cramayel, l'orchestre Philharmonique de Radio France, le CRÉA d'Aulnay-sous-Bois et la classe CHAM du collège Montesquieu d'Evry sous la direction de Lucie Leguay. Cette comédie musicale est mise en scène par Loïc Auffret. Béatrice Fontaine et Romain Dayez seront les deux solistes de cette superbe oeuvre. Dans l'équipe de l'orchestre à l'école Moissy-Cramayel, il y a Maxime Lemasson qui coordonne tout le projet avec une grande joie, bienveillance, patience et talent. Il est épaulé d'Yves MARIE, chef d’orchestre et professeur de saxophone, Hirona ISOBE, professeur de clarinette, Michel BOIZOT, professeur de flûte traversière, Marc BRÉAU, professeur de percussion. Il y a aussi un professeur de tuba, Hugues SPRIET qui vient bénévolement tous les mercredis matins et Julie ALRIC, professeur de sport mais aussi musicienne. Au Créa d'Aulnay-sous-Bois, tout le travail scénique et musicale est mené d'une main de cheffe par Isild Manac'h. Au sein de l'Orchestre Philharmonique de Radio France, nous sommes ravis de mener ce projet avec la grande et talentueuse cheffe d'orchestre Lucie Leguay qui dirige toute la comédie musicale. Nous avons également la chance de travailler avec les musiciens de l'Orchestre Philharmonique de Radio France et tout spécialement Benoît Gaudelette, percussionniste, et Florian Schuegraf, tubiste qui sont les artistes-référents de l'orchestre pour ce projet.   Quelles sont les grandes dates de ce projet ? • AVRIL 2021 Sélection des orchestres à l’école • JUIN 2021 Déchiffrage au studio 104 de Radio France • JANVIER - AVRIL - JUIN 2022 Stage et répétitions avec les acteurs du projet • 1er et 2 JUILLET 2022 Concerts à l’Opéra de Massy, dirigés par Lucie Leguay, avec le collège Les Maillettes de Moissy-Cramayel, l'Orchestre Philharmonique de Radio France, le CREA et le Chœur de CHAM du collège Montesquieu d'Evry et le conservatoire de Moissy Cramayel.   Comment réserver ? Rendez-vous sur le site de l'Opéra de Massy ici   En savoir plus : consulter/télécharger le PDF de présentation   Ci-dessous : quelques images du stage de janvier 2022 (©CREA)  

Inauguration de l’escalier en Fer-à-Cheval, Fontainebleau

#Événements
Inauguration de l’escalier en Fer-à-Cheval du Château de Fontainebleau le 21 mai 2022   Lors d'un samedi ensoleillé, l'orchestre professionnel Curieux et l'orchestre à l'école du collège Emile Zola de Royan (17) inauguraient en musique l'escalier en Fer-à-Cheval du Château de Fontainebleau. Un événement unique ! Mondialement célèbre et construit au 17e siècle sous Louis XIII, il a été dévoilé au grand public, après deux ans de travaux de rénovation lors d'un week-end exceptionnel. Répétition devant l'escalier © Caroline Bottaro   Les élèves de 3e ont joué un répertoire varié devant un public ravi et enthousiaste (cf. galerie photos ci-dessou).   Programme musical Orchestre à l’école de Royan Dean Martin, Sway Alan Silvestri, Forrest Gump Orchestre Curieux Saint-Saens, La danse Macabre John Powell, Dragons - Suite Rimsky Korsakov, Shéhérazade, 2e mvt Joe Hisaishi, Hana-bi Orchestres à l’école & Curieux Hans Zimmer, Pirates des Caraïbes Jean-Philippe Rameau, Air des sauvages Carl Orff, Carmina burana Ernesto Lecuona, La Malagueña   Nouvelle convention Cette célébration s'accompagnait également du renouvellement du partenariat entre Orchestre à l'École et le Château de Fontainebleau. Nous sommes ravis de vous annoncer la signature d'une nouvelle convention pour les trois prochaines années, qui augurent de jolis événements. Nous remercions Marie-Christine Labourdette (cf photo ci-dessous), présidente du Château, pour sa confiance.   Rencontre avec la ministre Enfin, une première rencontre entre Marianne Blayau, notre déléguée générale et Rima Abdul-Malak, la nouvelle ministre de la Culture, a eu lieu sur cet escalier. Nous attendons avec impatience la deuxième rencontre lors de la fête de la musique organisée par le ministère de la Culture au Palais Royal où jouera l'orchestre à l'école de Rueil-Malmaison. Lire l'article dans Sud-Ouest Photos © Caroline Bottaro