• #Les Orchestres au Quotidien

Un orchestre pour changer le regard sur le handicap : deux projets, un objectif

 

Le premier orchestre de France en IME (Institut Médico-Éducatif) est un orchestre à l’école !

L’orchestre des IME Fongrave, Lalande et du SESSAD d’Agen ©Dossier Journée Internationale du Handicap, Académie de Bordeaux

 

3 structures, un orchestre

En Lot-et-Garonne, l’IME Fongrave, l’IME Lalande et le SESSAD d’Agen se transforment en orchestre ! 21 élèves de 9 à 17 ans et 4 adultes (une professeure des écoles spécialisée, une psychologue, et deux éducatrices spécialisées) se lancent ensemble dans cette aventure.
Tous les mardis, ils se retrouvent en ateliers guitare et piano, encadrés par l’association partenaire Musiquenvie. Les jeudis, les musiciens sont réunis autour d’un chef d’orchestre.

 

En janvier 2018, une inauguration officielle de l’orchestre aura lieu, en présence des partenaires et du parrain de l’orchestre, le chanteur lyrique Omar Hasan.

 

Au collège Otfried de Wissembourg, les élèves de 6e Ulis et de Segpa s’épanouissent en orchestre

 

Dans le collège Otfried de Wissembourg, une classe Ulis accueille les enfants présentant des troubles cognitifs, des fonctions relationnelles ou du langage. Deux fois dans la semaine, leur classe se transforme en orchestre.

Cette semaine, à l’occasion d’un concours sur le thème des saveurs de Noël en Alsace organisé par la Maison Départementale des Personnes Handicapées, 3 jeunes musiciens de l’orchestre Ulis se sont illustrés pour la première fois devant un public toutes générations confondues !

 

Deux projets, un objectif : redonner confiance et changer le regard sur la handicap

 

Tant à Fongrave dans le Lot-et-Garonne, qu’à Wissembourg dans le Bas-Rhin, les chefs d’orchestre misent sur l’oralité, l’écoute, la reproduction, l’invention ou encore l’improvisation pour faire progresser les apprentis musiciens. Les objectifs sont pluriels : épanouissement, confiance en soi, valorisation de chacun, rencontre avec des musiciens… Sans oublier un défi majeur qui est spécifique à ces ensembles musicaux : changer le regard sur le handicap.

 

Sources : Dossier Journée International du Handicap – Académie de Bordeaux et un article de Guillemette Jolain, publié dans les Dernières Nouvelles d’Alsace

Articles smilaires

Gautier Capuçon : ambassadeur des orchestres à l’école

#Les Orchestres au Quotidien
Gautier Capuçon : ambassadeur des orchestres à l'école   [caption id="attachment_10495" align="alignnone" width="1024"] © Caroline Bottaro[/caption]   Depuis le 23 octobre, l'association Orchestre à l'Ecole possède un ambassadeur dont elle est très fière : le violoncelliste Gautier Capuçon. Gautier Capuçon est très impliqué dans le développement de l’accès à la pratique musicale pour les jeunes. Sa dernière tournée « Un été en France » a été pour lui l’occasion d’aller à la rencontre de plusieurs orchestres à l’école, à Chouvigny, Brignoles et Nice. Le 1er septembre, dans le cadre de la rentrée en musique, il s’est produit devant les élèves de l’orchestre à l’école d’Annecy-Seynod avant de s’entretenir avec ces jeunes qui, grâce à l’association, pratiquent gratuitement un instrument sur le temps scolaire. Prenant son rôle de transmission très au sérieux, c'est tout naturellement que l'association lui a proposé d'en devenir ambassadeur, ce qu'il a accepté. « Dans la période difficile que nous vivons et dans laquelle la culture est en grand danger, il est impératif de tout faire pour permettre à la musique de continuer à se pratiquer partout et en particulier dans l’école. La transmission, l’éducation et le partage sont des valeurs auxquelles je crois et que je partage avec l’association. J’espère pouvoir mettre ma notoriété au service de cette belle action et des jeunes. » déclare Gautier Capuçon. Invité par l’Orchestre National de Bretagne à jouer aux côtés du violoniste Hugues Borsarello, le vendredi 23 octobre à Rennes, Gautier Capuçon a alors proposé aux jeunes de l’orchestre à l’école d’Evron (Mayenne) de les rejoindre sur la scène du Couvent des Jacobins pour 2 concerts qui auront lieu à 14h30 et 18h. A l’issue du concert, il partagera avec les enfants, parents, professeurs et partenaires de l’association sa vision de ce nouveau rôle. Merci encore à Gautier pour son implication ⭐

Gautier Capuçon et Ibrahim Maalouf, chefs d’orchestre de la rentrée en musique

#Les Orchestres au Quotidien
Gautier Capuçon et Ibrahim Maalouf, chefs d'orchestre de la rentrée en musique   Après des mois de confinement loin de l'école, la rentrée des classes était très attendue. Si la 4e édition de la "rentrée en musique" était particulière cette année (professeurs masqués et élèves, musiciens jouant avec distanciation sociale), de nombreux établissements se sont prêtés au jeu ! A Annecy Seynod et dans la région de Nîmes, deux surprises attendaient les élèves : une rentrée en musique aux côtés de deux musiciens reconnus internationalement, Gautier Capuçon et Ibrahim Maalouf. L'orchestre de l'école de la Jonchère d'Annecy Seynod démarre l'année aux côtés de Gautier Capuçon Le mardi 1er septembre, les écoliers et les parents du groupe scolaire de la Jonchère étaient aux anges. Devant le préfet, Alain Espinasse, le maire d'Annecy, François Astorgue, le maire délégué à la commune de Seynod, Olivier Barry et la directrice académique, Mireille Vincent, la directrice de l'école Nathalie Calatraba a introduit une journée qui s’annonçait riche en émotion : « La musique, dit-elle, permet un langage commun et nous fait grandir. Elle apporte une meilleure estime de soi par la gestion de ses émotions ». Et de la musique, il y en a eu puisque le violoncelliste de renom Gautier Capuçon était présent aux côtés des jeunes élèves lors de cette rentrée. Accompagné par le pianiste suisse Fabrizio Chiovetta, il a partagé un moment musical avec les élèves de l'orchestre avant de donner un mini-concert devant un public ravi d'être retourné à l'école. Un moment inoubliable pour les enfants ! → Retrouvez l'article du Dauphiné Libéré sur ce sujet.     Moment d’exception dans les Arènes de Nîmes avec Ibrahim Maalouf Le mercredi 2 septembre, c'était au tour des orchestres de la région de Nîmes de vivre une incroyable expérience. Le célèbre trompettiste Ibrahim Maalouf, qui a déjà collaboré avec l'association dans le cadre de sa tournée S3NS, a invité une centaine d'enfants à le rejoindre lors de l'enregistrement d'un concert à huis clos au coeur des Arènes de Nîmes.  Le concert s'est déroulé sans public et sera retransmis sur la chaîne Qwest TV ainsi que sur les réseaux numériques d'Ibrahim Maalouf. Etaient présents : l'orchestre de l'école du Domaine du Possible d'Arles, l'orchestre du Collège Anne Franck de Morière les Avignon et les orchestres du Collège Henri Boudon de Bollène et du collège Paul Eluard de Bollène. → Retrouvez l'article du Midi Libre sur ce sujet. Un immense MERCI à ces deux artistes d'exception qui nous prouve, une fois encore, leur générosité et qui ont permis aux élèves de regagner l'école avec le sourire durant cette période particulière.