• #Événements
  • #Les Orchestres au Quotidien

• AVALLON     • BOURBON-L’ARCHAMBAULT     • EVRON     • PLEUDANIEL      • RODEZ       • ROYAN

Fontainebleau : montée des marches pour 6 orchestres

 

L’association fête ses 10 ans

En 2018, l’association Orchestre à l’École fête ses 10 années d’existence. Pour célébrer notre première dizaine, nous voyons les choses en grand : après la grande soirée spectacle qui aura lieu le 3 mai à l’Olympia, les orchestres à l’école deviennent locataire du château de Fontainebleau le samedi 24 novembre 2018.

 

6 orchestres sélectionnés vous feront vivre une incroyable déambulation musicale

Il n’a pas été simple pour le jury de départager les orchestres candidats à l’incroyable projet des 10 ans au château de Fontainebleau ! Nous remercions chaleureusement l’ensemble des orchestres ayant postulé et sommes désolés de ne pas avoir pu répondre favorablement à tous. Les heureux élus sont donc les orchestres de :
L’école élémentaire Victor Hugo d’Avallon (89) accompagné du violoncelliste Marc Coppey

Le collège Achille Allier de Bourbon l’Archambault (03) accompagné du violoniste Arnaud Thorette
Le collège Paul Langevin d’Evron (53) accompagné de Margaux Toqué, mezzo
L’école élémentaire de Pleudaniel (22) accompagné de la violoniste Beata Halska
L’école élémentaire Gourgan de Rodez (12) accompagné du guitariste Emmanuel Rossfelder
Le collège Emile Zola de Royan (17) accompagné du saxophoniste Christophe Bois
Un immense bravo à eux ! Nous serons très heureux de les retrouver au château, accompagnés de leurs prestigieux parrains musiciens, le 24 novembre prochain.

 

Avallon – École élémentaire Victor Hugo

Bourbon l’Archambault – Collège Achille Allier

Evron – Collège Paul Langevin

Pleudaniel – École élémentaire

Rodez – École élémentaire Gourgan

Un article dans La Dépêche du 11 juin 2018

Royan – Collège Emile Zola

Articles smilaires

Vivez l’incroyable aventure « De l’autre côté du mur »

#Appel à candidatures
Vivez l'incroyable aventure "De l'autre côté du mur" UNE COMEDIE MUSICALE D'ETIENNE ET JEANNE PERRUCHON   Après le succès de sa création Dianoura! pour deux orchestres à l’école, un chœur d’enfants et l’Orchestre Philharmonique de Radio France en 2017, le compositeur Etienne Perruchon a choisi d’écrire une comédie musicale pour Orchestre à l’Ecole. Quelques temps plus tard, “De l’autre côté du mur” était né, une comédie musicale qui rassemblera un orchestre à l’école, des jeunes chanteurs du CREA, des solistes et l’Orchestre Philharmonique de Radio France en juillet 2022 à l’Opéra de Massy. Il s’agit à nouveau d’une œuvre exigeante, dans laquelle le compositeur a eu à cœur de mettre les enfants en valeur, avec une partition qui leur permettra de partager leurs émotions tout en prenant plaisir à jouer et à chanter, le tout sublimé par les musiciens du Philhar’. Ce projet est le fruit d'un partenariat entre l'association Orchestre à l’Ecole, le CREA d’Aulnay-sous-Bois, l’Orchestre Philharmonique de Radio France et l’Opéra de Massy. Intrigue de la comédie : À la « Cité des Lilas » les jeunes du quartier rejoignent comme tous les ans le camp d’été musical destiné aux familles qui ne peuvent pas offrir de vacances à leurs enfants.  Cette année, Lucile, l’animatrice musique de la ville a même reçu du maire une demande exceptionnelle : préparer un concert pour l’inauguration du nouveau centre culturel.  Le centre de loisirs qui accueille le camp se situe un peu à l’extérieur de la ville non loin d’une friche industrielle murée. Lucile rassemble son groupe d’enfants pour une première répétition autour d’un chant un peu spécial, dans une langue bizarre.  L’après-midi les enfants ont quartier libre et entraînés par Zac, le plus âgé de la bande, en profitent pour s’éloigner discrètement du centre pour rejoindre la friche industrielle. La petite bande arrive près du mur, derrière lequel vivent des monstres, d’après Zac.  Soudain, s’échappe de derrière le mur une mélodie jouée par une clarinette, le morceau qu’ils viennent d’apprendre... Les enfants découvrent un campement de misère fait de bouts de tôles et de vieux morceaux de tissus abritant une vingtaine d’enfants migrants, les Miourkis. Plus tard ils apprendront que ces enfants sont tous musiciens.  C’est la rencontre de ces deux mondes qui crée l’intrigue de ce spectacle, sur fond de la problématique de l’accueil des migrants, sur le plan humain et politique.  Quand ? Deux représentations : le vendredi 1er juillet 2022 et le samedi 2 juillet 2022. Où ? A l'Opéra de Massy (91) Pour qui ? - Un orchestre au collège ; - En troisième année de pratique instrumentale en juillet 2022 ; - Capable de jouer debout ; - Avec un clarinettiste et des instruments mobiles (pas d’instruments amplifiés). Il s’agit d’une comédie musicale dans laquelle l’orchestre à l’école jouera deux morceaux dont un d’un bon niveau, devra participer au chant dans un morceau et devra par ailleurs jouer la comédie ponctuellement. Vous êtes intéressé? Cliquez-ici pour postuler.

Rentrée en musique avec Gautier Capuçon

#Événements
Gautier Capuçon en concert pour l’orchestre à l’école de la Jonchère à Annecy-Seynod   © Caroline Bottaro   Le mardi 1er septembre dans le cadre de la rentrée en musique, le violoncelliste Gautier Capuçon et le pianiste Fabrizio Chiovetta donneront un concert pour les élèves de la Jonchère, avant de partager un morceau avec les musiciens de l’orchestre à l’école. Alors que 6 millions d’enfants reprennent le chemin des classes, les musiciens de l’orchestre à l’école de la Jonchère ont la chance de vivre cette rentrée en musique : ce mardi 1er septembre à 10h, Gautier Capuçon se produira aux côtés du pianiste Fabrizio Chiovetta pour les enfants et les équipes éducatives de l’établissement. Le violoncelliste internationalement reconnu vient d’achever sa tournée « Un été en France », lors de laquelle il a croisé le chemin de plusieurs orchestres à l’école, à Chouvigny, Brignoles ou encore à Nice. Il a souhaité poursuivre ces joyeuses rencontres initiées par l’association Orchestre à l’École en offrant une rentrée en musique aux élèves d’Annecy-Seynod. Les jeunes instrumentistes de la Jonchère, qui avaient adouci le confinement en jouant chaque soir sous les fenêtres des immeubles du quartier, auront même le privilège de jouer avec le virtuose du violoncelle. Une rencontre musicale qui promet de jolies surprises et émotions !