• #Les Orchestres au Quotidien

« Tous musiciens d’orchestre »

Orchestre à l’Ecole bénéficie du plan du Ministère de la Culture

 

La Ministre Françoise Nyssen annonce le plan « Tous musiciens d’orchestre » à la Philharmonie après le concert des orchestres à l’école de Renazé (53), Rueil-Malmaison (92) et Demos ©MC-Vincent Baillais

 

L’association Orchestre à l’Ecole se réjouit du lancement du plan « Tous musiciens d’orchestre » par Françoise Nyssen, ministre de la Culture, le 23 mai dernier.

Le dispositif Orchestre à l’Ecole se voit ainsi consacré comme l’un des deux piliers d’une ambition destinée à « favoriser la création de nouveaux orchestres dans les Quartiers Politique de la Ville et dans les zones rurales pour casser l’élitisme souvent associé à cette pratique orchestrale ».

Forte de cette confiance et de ce soutien sans précédent des pouvoirs publics, Orchestre à l’Ecole s’engage à accélérer fortement dès l’année scolaire prochaine le déploiement du dispositif :

• 100 nouveaux orchestres seront aidés dès la rentrée 2018, afin d’atteindre 1330 orchestres à l’école (soit 2700 enfants bénéficiaires supplémentaires)

atteindre progressivement 250 nouveaux orchestres à l’école aidés par an (soit 6250 nouveaux bénéficiaires supplémentaires par an)

 

La spécificité de la démarche des orchestres à l’école est désormais pleinement reconnue par l’Etat ! Déjà signataire d’une convention avec les trois ministères de la Culture, de l’Education nationale et de la Cohésion des Territoires, l’association Orchestre à l‘Ecole sera l’un des deux bénéficiaires de l’effort financier inédit annoncé ce mercredi 23 mai (subventions globales augmentées de 2,6 millions d’euros, et renouvelées chaque année).

 

Cette spécificité repose sur trois fondamentaux :

une approche pédagogique : le dispositif est le seul de ce type inscrit dans le temps scolaire.

une philosophie : chaque orchestre est le fruit d’un partenariat territorial, et l’association s’appuie sur des retours d’expérience concrets pour perfectionner continuellement son dispositif.

un modèle économique: le coût d’un orchestre est raisonnable (450€ par élève par an) et les budgets de l’association sont concentrés sur l’aide aux initiatives locales, ce qui permet la croissance à la fois rapide et maîtrisée du réseau.

 

Des orchestres à l’école pour accompagner l’annonce de ce plan exceptionnel

Retour en images sur les concerts des orchestres à l’école des Buissonnets de Rueil-Malmaison, et du collège Alfred Jarry de Renazé dans le cadre de la conférence de presse de la ministre à la Philharmonie.

Après seulement 5 mois de musique, les CE2 de l’école des Buissonnets de Rueil-Malmaison (92) donnait leur troisième concert hier, et c’était à la Philharmonie devant la Ministre de la Culture ©MC-Vincent Baillais

 

Les 5e et 4e de l’orchestre à l’école de Renazé (53) jouaient pour la première fois ensemble. Le marching band mayennais a séduit le public de la Philharmonie ©Caroline Bottaro

 

Reportage de Mayenne Info sur l’orchestre de Renazé

 

Discours de Guillaume Borie et témoignage de Mustapha El Miri, ancien élu de la ville de Gardanne qui a monté un orchestre dans sa ville ©MC-Vincent Baillais

Articles smilaires

Gautier Capuçon et Ibrahim Maalouf, chefs d’orchestre de la rentrée en musique

#Les Orchestres au Quotidien
Gautier Capuçon et Ibrahim Maalouf, chefs d'orchestre de la rentrée en musique   Après des mois de confinement loin de l'école, la rentrée des classes était très attendue. Si la 4e édition de la "rentrée en musique" était particulière cette année (professeurs masqués et élèves, musiciens jouant avec distanciation sociale), de nombreux établissements se sont prêtés au jeu ! A Annecy Seynod et dans la région de Nîmes, deux surprises attendaient les élèves : une rentrée en musique aux côtés de deux musiciens reconnus internationalement, Gautier Capuçon et Ibrahim Maalouf. L'orchestre de l'école de la Jonchère d'Annecy Seynod démarre l'année aux côtés de Gautier Capuçon Le mardi 1er septembre, les écoliers et les parents du groupe scolaire de la Jonchère étaient aux anges. Devant le préfet, Alain Espinasse, le maire d'Annecy, François Astorgue, le maire délégué à la commune de Seynod, Olivier Barry et la directrice académique, Mireille Vincent, la directrice de l'école Nathalie Calatraba a introduit une journée qui s’annonçait riche en émotion : « La musique, dit-elle, permet un langage commun et nous fait grandir. Elle apporte une meilleure estime de soi par la gestion de ses émotions ». Et de la musique, il y en a eu puisque le violoncelliste de renom Gautier Capuçon était présent aux côtés des jeunes élèves lors de cette rentrée. Accompagné par le pianiste suisse Fabrizio Chiovetta, il a partagé un moment musical avec les élèves de l'orchestre avant de donner un mini-concert devant un public ravi d'être retourné à l'école. Un moment inoubliable pour les enfants ! → Retrouvez l'article du Dauphiné Libéré sur ce sujet.     Moment d’exception dans les Arènes de Nîmes avec Ibrahim Maalouf Le mercredi 2 septembre, c'était au tour des orchestres de la région de Nîmes de vivre une incroyable expérience. Le célèbre trompettiste Ibrahim Maalouf, qui a déjà collaboré avec l'association dans le cadre de sa tournée S3NS, a invité une centaine d'enfants à le rejoindre lors de l'enregistrement d'un concert à huis clos au coeur des Arènes de Nîmes.  Le concert s'est déroulé sans public et sera retransmis sur la chaîne Qwest TV ainsi que sur les réseaux numériques d'Ibrahim Maalouf. Etaient présents : l'orchestre de l'école du Domaine du Possible d'Arles, l'orchestre du Collège Anne Franck de Morière les Avignon et les orchestres du Collège Henri Boudon de Bollène et du collège Paul Eluard de Bollène. → Retrouvez l'article du Midi Libre sur ce sujet. Un immense MERCI à ces deux artistes d'exception qui nous prouve, une fois encore, leur générosité et qui ont permis aux élèves de regagner l'école avec le sourire durant cette période particulière.