• #Les Orchestres au Quotidien

« Tous musiciens d’orchestre »

Orchestre à l’Ecole bénéficie du plan du Ministère de la Culture

 

La Ministre Françoise Nyssen annonce le plan « Tous musiciens d’orchestre » à la Philharmonie après le concert des orchestres à l’école de Renazé (53), Rueil-Malmaison (92) et Demos ©MC-Vincent Baillais

 

L’association Orchestre à l’Ecole se réjouit du lancement du plan « Tous musiciens d’orchestre » par Françoise Nyssen, ministre de la Culture, le 23 mai dernier.

Le dispositif Orchestre à l’Ecole se voit ainsi consacré comme l’un des deux piliers d’une ambition destinée à « favoriser la création de nouveaux orchestres dans les Quartiers Politique de la Ville et dans les zones rurales pour casser l’élitisme souvent associé à cette pratique orchestrale ».

Forte de cette confiance et de ce soutien sans précédent des pouvoirs publics, Orchestre à l’Ecole s’engage à accélérer fortement dès l’année scolaire prochaine le déploiement du dispositif :

• 100 nouveaux orchestres seront aidés dès la rentrée 2018, afin d’atteindre 1330 orchestres à l’école (soit 2700 enfants bénéficiaires supplémentaires)

atteindre progressivement 250 nouveaux orchestres à l’école aidés par an (soit 6250 nouveaux bénéficiaires supplémentaires par an)

 

La spécificité de la démarche des orchestres à l’école est désormais pleinement reconnue par l’Etat ! Déjà signataire d’une convention avec les trois ministères de la Culture, de l’Education nationale et de la Cohésion des Territoires, l’association Orchestre à l‘Ecole sera l’un des deux bénéficiaires de l’effort financier inédit annoncé ce mercredi 23 mai (subventions globales augmentées de 2,6 millions d’euros, et renouvelées chaque année).

 

Cette spécificité repose sur trois fondamentaux :

une approche pédagogique : le dispositif est le seul de ce type inscrit dans le temps scolaire.

une philosophie : chaque orchestre est le fruit d’un partenariat territorial, et l’association s’appuie sur des retours d’expérience concrets pour perfectionner continuellement son dispositif.

un modèle économique: le coût d’un orchestre est raisonnable (450€ par élève par an) et les budgets de l’association sont concentrés sur l’aide aux initiatives locales, ce qui permet la croissance à la fois rapide et maîtrisée du réseau.

 

Des orchestres à l’école pour accompagner l’annonce de ce plan exceptionnel

Retour en images sur les concerts des orchestres à l’école des Buissonnets de Rueil-Malmaison, et du collège Alfred Jarry de Renazé dans le cadre de la conférence de presse de la ministre à la Philharmonie.

Après seulement 5 mois de musique, les CE2 de l’école des Buissonnets de Rueil-Malmaison (92) donnait leur troisième concert hier, et c’était à la Philharmonie devant la Ministre de la Culture ©MC-Vincent Baillais

 

Les 5e et 4e de l’orchestre à l’école de Renazé (53) jouaient pour la première fois ensemble. Le marching band mayennais a séduit le public de la Philharmonie ©Caroline Bottaro

 

Reportage de Mayenne Info sur l’orchestre de Renazé

 

Discours de Guillaume Borie et témoignage de Mustapha El Miri, ancien élu de la ville de Gardanne qui a monté un orchestre dans sa ville ©MC-Vincent Baillais

Articles smilaires

Le Square des Artistes, rencontre entre la musique et les arts plastiques

#Les Orchestres au Quotidien
Le Square des Artistes, rencontre entre la musique et les arts plastiques Le Square des artistes, lieu culturel, éducatif et citoyen, propose de réaliser dans les établissements un projet plastique collectif prenant appui sur la pratique musicale des élèves. Le Square des Artistes, qu'est-ce que c'est ? Créé il y a six ans à la Butte-aux-Cailles (Paris 13e) par Joanna et Denis Peiron et prochainement installé 7 rue des Patriarches, dans le 5e arrondissement (M° Censier), le Square des artistes propose des cours à l’année (anglais, japonais, histoire de l’art par la création, théâtre et art de la parole), des ateliers ponctuels, des conférences, ainsi que des expositions d’artistes reconnus dont l’univers est accessible à l’enfant (Serge Bloch, Aurélia Fronty, Nathalie Novi, Izumi Idoia; etc.). Il a organisé en 2017 et 2018 « Les Rencontres Magnard au Square des artistes » (exposition, ateliers, conférences) sur le thème de la citoyenneté et la place des images dans les manuels scolaires. Le Square des artistes intervient chaque semaine dans plusieurs établissements scolaires partenaires, à Paris et en région parisienne.   Quel projet à venir avec votre établissement scolaire ? Des séances hebdomadaires ou par quinzaine, durant la pause de midi, destinées à des élèves volontaires qui ne participent à l'orchestre à l'école Les enfants s’initient à l’histoire de l’art et de la musique. Ils explorent les liens qui unissent ces deux disciplines. Ils découvrent des tableaux et peintures et écoutent des extraits d’œuvres musicales Ils créent leurs propres œuvres en s’inspirant des extraits écoutés et de morceaux interprétés par leurs camarades membres de l’orchestre Une exposition à la clé : les enfants réalisent une exposition sur le thème des arts et de la musique, l’exposition est présentée dans l’établissement et en marge d’un concert donné par l’orchestre de l’école, un vernissage est organisé avec la participation de musiciens de l’orchestre. Si vous êtes intéressé par le projet, merci de contacter secretariat.oae@gmail.com - 01 53 60 36 99

Tribune : La Fête de la Musique, tous les jours et pour tous les enfants !

#Les Orchestres au Quotidien
Tribune : La Fête de la Musique, tous les jours et pour tous les enfants ! A l'occasion de la fête de la musique, Sandrine Bonnaire, Ibrahim Maalouf et une quarantaine d'artistes s'engagent auprès d'Orchestre à l'Ecole   Retrouvez la tribune dans le Huffington Post  Chaque 21 juin c’est pareil… En famille, entre amis, on se promène, on écoute, on se déhanche parfois, de scène en scène et jusque dans la rue sur les musiques d’artistes, professionnels et amateurs, célèbres ou anonymes. Du rock aux rythmes chauds des musiques latines, du jazz à l’électro en passant par le classique et tant d’autres encore, il y en a pour tous les goûts, pour tous les styles. C’est convivial, c’est festif. Chaque 21 juin, c’est la Fête de la Musique.   Initiative française, formidable outil de démocratisation de la culture, elle est aujourd’hui célébrée dans plus de 120 pays à travers le monde. Une idée fédératrice dont nous pouvons être fiers. 37 ans après sa création, elle est plus que jamais d’actualité. La culture doit être un outil de cohésion, un pilier du « vivre ensemble »… et notamment la musique !   Parce que la musique, c’est bien plus que de la musique ! Son impact sur le développement des capacités cognitives des enfants, son rôle bénéfique dans la lutte contre le décrochage et l’échec scolaire et son aptitude à favoriser l’intégration et la socialisation des jeunes, sont autant d’effets concrets dont nous sommes aujourd’hui pleinement conscients.   C’est pourquoi il est essentiel que la musique soit enseignée et transmise aux plus jeunes. Plus qu’un passe-temps ou qu’un enseignement hebdomadaire imposé, elle doit faire l’objet d’une pédagogie adaptée permettant à chacun de l’apprivoiser. Nous en sommes convaincus : la Fête de la Musique, ce doit être tous les jours et pour tous les enfants !   Nous, artistes, qui avons eu le plaisir de croiser le chemin d’Orchestre à l’Ecole, avons pu apprécier la mise en œuvre concrète de cette approche, mieux, de cette philosophie. Avec plus de 1300 orchestres et plus de 35000 bénéficiaires cette année, ce dispositif connaît un véritable engouement. Résolument moderne, il s’appuie sur les initiatives qui émanent des territoires qui seules permettent d’aller chercher chaque enfant jusque dans sa salle de classe.   Percevoir la mobilisation des enfants à réussir ce projet ensemble, partager leur envie de progresser à chaque nouvelle session, saisir leur enthousiasme et leur joie dans la réalisation de leur concert… Cette expérience nous a profondément touchés. C’est pourquoi, à l’unisson, nous souhaitons une bonne Fête de la Musique à tous et formulons le vœu que chaque enfant puisse bénéficier un jour d’une si belle opportunité !   Signataires : Sandrine Bonnaire, Ibrahim Maalouf, Rone, Eric Serra, Bertrand Burgalat, Patrick Coutin, Jean-Claude Casadesus, Ronald Baker, Airelle Besson, Marc Coppey, Florent Héau, Béatrice Fontaine, Emmanuel Rossfelder, Lionel Suarez, Margot Toqué, Vanessa Ugarte, Christophe Bois, Claire Gibault, Sarah Murcia, Ballaké Sissoko, Vivane Arnoux, Léo Margue, Eric Aubier, Faustine de Monès, Eric Demarsan, Pierre Dutot, Sylvain Fetis, Karim Gherbi, Alex Jaffray, , Christophe Voituron, Christian Laborde, Dalila Laborde, Alexandre Leitao, Olivier  Leroi, Bastien Lucas, François Staal, Tatie Divine, François Thuillier