• #L'actu de l'association

De l’orchestre à l’école au CNSM de Lyon

 

A 25 ans, Manon Lepauvre entre au réputé conservatoire de Lyon. Sa passion a commencé il y a 15 ans, au sein de l’orchestre à l’école du collège Francis Lallart de Gorron (53).

 

 

Une première expérience avec la musique décevante

La première expérience de Manon Lepauvre avec la musique date du plus jeune âge, avec l’éveil musical proposé par l’école de musique à côté du domicile familial.  Une fois en école élémentaire, elle décide d’apprendre la flûte traversière. Problème : à l’école de musique, il faut commencer par le solfège avant de toucher à l’instrument. Un frein pour Manon (et tant d’autres !), qui la fera arrêter la musique… jusqu’à ce qu’elle ait l’opportunité de jouer dans un orchestre à l’école !

 

Dans la classe orchestre du collège Francis Lallart, l’apprentissage de la musique par le plaisir

Quelques jours à peine après sa rentrée au collège Francis Lallart de Gorron, Manon se retrouve en atelier de présentation « classe orchestre ». On lui propose de faire partie d’une classe, ouverte à tous et sans prérequis aucun, qui permet de pratiquer d’un instrument en orchestre, sur le temps scolaire. Lors de cet atelier, elle peut essayer la flûte, la trompette, le tuba, la clarinette, les percussions, le saxophone, la trompette… Alors qu’elle avait été dissuadée de l’apprentissage de la musique, ses parents l’incitent à saisir cette nouvelle chance. Chance dont elle s’est emparée, et qui lui a réussie ! Pendant quatre années, de la classe de 6ème à la 3ème, elle apprend la flûte, et ce dès le premier jour. A raison de deux heures par semaine, Manon retrouve ses camarades d’orchestre, et pendant une heure hebdomadaire, elle s’entraîne à la flûte avec l’ensemble du pupitre, sous la responsabilité d’une professeure de l’école de musique. Elle vivra des concerts et aventures magiques, comme la prestation avec la Garde Républicaine lors de la Garden Party de L’Elysée, le 14 juillet 2010. Ces quatre ans d’orchestre à l’école la feront renouer avec la musique !

 

Manon Lepauvre dans l’orchestre à l’école de Gorron et avec la Garde Républicaine lors de la Garden Party de L’Elysée, le 14 juillet 2010

 

La suite dans un parcours scolaire musical

Après cette expérience concluante au collège, direction le lycée Ambroise Paré de Laval, à 50 kilomètres du domicile familial, pour profiter de l’option musique proposée. Cette option lui permet d’avoir 7 heures hebdomadaires consacrées à la musique, et d’entrer au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Laval, où elle continue sa pratique flutistique et découvre la composition. La musicienne continue son parcours en faculté de musicologie à Rennes, avant de rejoindre un Master à Saint-Denis avec une option composition, et le Conservatoire à Rayonnement Régional de Boulogne. Elle poursuit avec un Diplôme d’Etudes Musicales (DEM) au Conservatoire à Rayonnement Régional d’Aubervilliers.

 

L’écriture d’une oeuvre pour la relève de Gorron

En projet de Master, Manon Lepauvre a l’occasion de revenir à ses origines, en composant une oeuvre spécialement pour les nouveaux élèves de la classe orchestre de Gorron. Elle décrit cette expérience comme très enrichissante mais compliquée au niveau pédagogique. Le cahier des charges bien particulier est un véritable défi pour l’étudiante, qu’elle a su relever !

 

L’entrée au conservatoire de Lyon

A la rentrée 2018, Manon Lepauvre continue son parcours en intégrant le Conservatoire National Supérieur Musique et Danse (CNSM) de Lyon. Une aubaine pour celle qui souhaite faire de la composition d’œuvres contemporaines son métier. La musicienne n’a pas attendu cette bonne nouvelle pour travailler avec des ensembles professionnels. Elle a notamment collaboré avec Art Nova et Proxima Centauri, et sa musique voyage déjà : elle a été joué à Paris, Aubervilliers, Bordeaux, Saint Jean d’Angély… mais aussi à Sao Paulo au Brésil !

 

Quels apports de la participation à Orchestre à l’Ecole ?

Et quand on lui demande ce que lui a apporté l’orchestre à l’école, elle affirme avec enthousiasme que c’est le dispositif qui lui a fait redécouvrir et aimer la musique ! La pratique de la musique en orchestre à l’école lui a permis une ouverture culturelle et a développé ses capacités d’écoute, atout indispensable dans une carrière de musicien(ne). Cette expérience a été déterminante dans son parcours.

 

Les mots de la fin seront les siens : « le plaisir de la musique, il vient avec la pratique ! ».

 

En savoir plus sur l’orchestre à l’école du collège Francis Lallart de Gorron : page Facebook @classeorchestregorron

Merci à Manon Lepauvre pour sa gentillesse et pour avoir pris le temps de répondre à nos questions.

Articles smilaires

JM Blanquer souhaite un référent OAE par département

#L'actu de l'association
Objet : Orchestre à l’École - Identification d'interlocuteurs départementaux pour le développement des pratiques orchestrales scolaires   Jean-Michel Blanquer a écrit un courrier à tous les recteurs d'académie du territoire le 10 octobre dernier. Nous vous le relayons in extenso.   En novembre 2018, vous avez été destinataires d'un courrier vous invitant à offrir une plus large lisibilité à l'action menée par l'association "Orchestre à l’École" en organisant son pilotage académique. Dix mois après l'envoi de ce courrier, les premiers résultats sont d'ores et déjà très encourageants puisque l'association a été sollicitée à de multiples reprises par vos services, les collectivités territoriales ainsi que les écoles de musique. Il s'agissait en effet de mettre en place, dans chaque département, et en lien avec cette association, des séances de présentation du projet pour faire émerger le besoin de création d'orchestres dans les territoires et d'accroitre le nombre d'orchestres à l'école existants. En ce sens, les inspecteurs d'académie-inspecteurs pédagogiques régionaux d'éducation musicale et chant choral (IA-IPR) ainsi que les conseillers pédagogiques en éducation musicale (CPEM) étaient associés à ces démarches. Dans le cadre de la priorité interministérielle accordée à la musique, l'association "Orchestre à l’École" prépare actuellement le déploiement de nouveaux orchestres sur l'ensemble du territoire pour effectuer le "changement d’échelle" attendu par les ministres de l'éducation nationale et de la culture. Pour ce faire, cette association doit pouvoir s'appuyer largement sur des interlocuteurs identifiés dans votre académie, à l'échelle du département. Les CPEM et/ou des professeurs d'éducation musicale et chant choral pourront tout particulièrement être identifiés comme interlocuteurs chargés d'assurer le développement des pratiques orchestrales scolaires. Ils pourront s'appuyer sur les chargés de mission "musique" des délégations académiques à l'éducation artistique et à l'action culturelle (DAAC) des rectorats. L'organisation des missions de ces interlocuteurs (missions pédagogiques, institutionnelles et partenariales) s'articulera utilement avec le pilotage territorial (comités régionaux et départementaux) mis en œuvre dans le cadre de la pratique chorale en milieu scolaire (cf. circulaire interministérielle n°2019-013 du 18 janvier 2019). Je vous invite à identifier ces interlocuteurs dans chaque département et à en transmettre la liste à l'association "Orchestre à l’École" (secretariat.oae@gmail.com) ainsi qu'à mes services : Delphine Laroche (delphine.laroche@education.gouv.fr : 01 55 55 15 95, bureau de l'éducation artistique, culturelle et sportive). Les représentants de cette association ainsi que mes services demeurent à votre disposition pour toute information complémentaire. Je vous remercie vivement pour votre coopération dans la mise en œuvre du déploiement des pratiques orchestrales en milieu scolaire, au cœur des territoires. Pour le ministre et par délégation, le directeur général de l’enseignement scolaire Edouard Geffray   → Télécharger l'original  

Tournée S3NS : les orchestres élus

#Événements
Tournée S3NS : les orchestres sélectionnés sont... Suite à l'appel à candidatures diffusé en juin, nous avons la joie de vous faire part des heureux élus qui accompagneront Ibrahim Maalouf sur sa tournée française. Les jeunes musiciens se produiront devant des milliers de spectateurs !   Paris, L'Olympia, 23 septembre Collège Alfred Sisley de Moret-sur-Loing (77) Paris, L'Olympia, 24 septembre Collège Mathilde Marthe Faucher d'Allassac (19) Paris, L'Olympia, 25 septembre Collège Georges et Marie Bousquet d’Eymet (24) Nantes, Zénith – 29 septembre Collège St Joseph de Chemillé en Anjou (49) Rennes, Le Liberté – 6 octobre Collège Eugène Guillevic de Ploeuc-sur-Lié (22) Toulouse, Zénith- 12 octobre Collège Saint-Jean de Tonneins (47) Floirac, Arkéa Arena – 13 octobre École Urdazuri de Saint Jean de Luz (64) Lille, Zénith Arena – 19 octobre Collège Alfred Manessier de Flixecourt (80) Lyon, La Halle Tony Garnier  – 27 octobre École élémentaire publique de Bons-en-Chablais (74) La Rochelle, La Sirène – 16 novembre Collège Jacques Cathelineau de Saint-Florent-le-Vieil (49) La Rochelle, La Sirène – 17 novembre Collège Beauregard de Burie (17) Dijon, Zénith – 23 novembre École Victor Hugo d’Avallon (89) Nancy, Zénith – 24 novembre École des Capucins de Commercy (55) et Collège Haut de Penoy de Vandoeuvre-les-Nancy (54) Monaco, Opéra Garnier Monte Carlo – 30 novembre École des copains de Beausoleil (06) Marseille, le Dôme – 1er décembre Collège Anne Cartier de Livron-sur-Drôme (26) Montpellier, Zénith sud – 8 décembre Collège Voltaire de Sorgues (84)