• #Événements
  • #L'actu de l'association

Assises : 3 jours de rencontre, 1 réussite

La deuxième édition des Assises Nationales des orchestres à l’école s’est tenue les 14, 15 et 16 janvier au Conservatoire Maurice Ravel à Paris. Ces trois journées ont réuni 180 participants venus de 48 départements !

 

 

 

Un grand merci d’être venus si nombreux lors de ces deuxièmes assises nationales ! La synthèse « retour d’expériences » tant attendue est à retrouver ici et les fiches ateliers accessibles en cliquant ici. Les vidéos des assises seront également disponibles sur notre chaîne YouTube. Vous pouvez d’ores et déjà consulter l’intégralité des photos en cliquant ici (merci de mentionner le crédit « Caroline Bottaro » pour chaque réutilisation).

Avis à tous les participants : merci de bien vouloir répondre à notre questionnaire de satisfaction en cliquant ici. Vos réponses nous permettront de répondre au mieux à vos attentes lors de nos prochaines assises en 2021.

En attendant, on vous invite à revivre ces trois jours de partages à travers cet article.

 

 

Des plénières riches et participatives

Lundi, les participants se sont librement exprimés sur les « bonnes pratiques » qu’ils appliquent quotidiennement au sein de leur orchestre : pédagogie différenciée, rituels de l’orchestre, soin des instruments, implication des familles dans le parcours musical et scolaire de l’enfant… Seule contrainte : un temps limité à 3 minutes pour partager son expérience !

 

©Caroline Bottaro

 

Anne Lejeune, professeure d’éducation musicale à La Tremblade, Isabelle Marchau, professeure d’éducation musicale de Royan et Rachel Laverly de Bourbon L’Archambault ©Caroline Bottaro

 

Durant la journée du mardi, 2 heures ont été dédiées au focus cordes, orchestré par Guillaume Quartenoud. Plusieurs professeurs ont présenté leurs méthodes de travail et leurs pédagogies. Les orchestres en classes suisses et l’orchestre de Malakoff (92) se sont produits devant le public des assises. Ensemble, ils ont prouvé que les orchestres à l’école en formation « cordes » pouvaient atteindre un niveau aussi satisfaisant que les cuivres ou bois.

 

©Caroline Bottaro

 

Nos trois ministères de tutelle – Ministères de l’Education Nationale, de la Culture et de la Cohésion des Territoires – étaient représentés par Vincent Maestracci, Floriane Mercier et Francis Bouyer qui nous ont fait l’honneur de leur présence.

 

Mercredi, un focus « orchestre à l’école et territoire » a mis en exergue les cas de Chenôve (21) et Gorron (53). Les différents intervenants – qu’ils soient directeur de conservatoire, élu à la ville, député, professeur d’éducation musicale ou conseiller pédagogique musique – ont démontré tous les bienfaits d’un orchestre à l’école pour son territoire.

 

Philippe Boissel, Loïc Renault et Yannick Favennec ©Caroline Bottaro

 

Ces assises nationales étaient également l’occasion de faire une rétrospective des deux années passées pour l’association tête de réseau, mais aussi de présenter les nombreux projets à venir ! Mécènes et partenaires se sont également relayés pour souligner l’importance de l’éducation artistique et culturelle et l’action nationale de l’association en ce sens.

 

Moments conviviaux : les ateliers participatifs

Des ateliers en petit comité ont permis d’approfondir les sujets abordés en plénière. Les comptes rendus de ces ateliers seront des ressources exploitables par l’ensemble des porteurs de projet, disponibles très prochainement dans l’espace « ressources » de notre site.

 

©Caroline Bottaro

 

Atelier de création collective avec Mickaël Ribault ©Caroline Bottaro

 

Au cœur des assises… la musique !

6 orchestres ont participé aux Assises : l’école Franc Nohain de Paris (75), le collège Alain Jacques d’Ailly-Le-Haut-Clocher (80), l’école Henri Barbusse de Malakoff (92), le collège Jacques Cathelineau de Saint-Florent-Le-Vieil (49), le collège Alfred Jarry de Renazé (53) et les orchestres en classes de Thonex (Suisse). Les jeunes musiciens ont livré de magnifiques interprétations au public et ont reflété la diversité des orchestres à l’école sur le territoire.

 

L’orchestre à l’école Franc Nohain de Paris (75) ©Caroline Bottaro

 

L’orchestre à l’école Franc Nohain de Paris (75) ©Caroline Bottaro

 

Ciné-concert de l’orchestre du collège Alfred Jarry de Renazé (53) ©Caroline Bottaro

 

©Caroline Bottaro

 

 

L’orchestre du collège Alfred Jarry de Renazé (53) et l’équipe de l’association Orchestre à l’École ©Caroline Bottaro

 

Toute l’équipe de l’association orchestre à l’école remercie chaleureusement tous les participants et les jeunes musiciens qui ont permis à ces assises d’exister !
Nous remercions également tous nos partenaires et mécènes ainsi que le Conservatoire Maurice Ravel de nous avoir accueilli pour cet événement.

Rendez-vous en 2021 pour la troisième édition !

Articles smilaires

Le jardin du Sénat accueille le Sefonland Orchestra

#Événements
Le jardin du Sénat accueille le Sefonland Orchestra L'orchestre à l'école ae l'IME de Fongrave (47) est l'un des heureux invités au jardin du Sénat en juin 2019     « Avant de vous laisser partir, j’ai une grande nouvelle à vous annoncer. Le 7 juin prochain, notre orchestre est invité à jouer au Sénat à Paris, avec d’autres Orchestres à l’école. » déclare Julien Rusch, le chef d’orchestre, à la fin d'une répétition. La nouvelle inattendue a tout de suite fait son effet auprès des musiciens, remplis d’enthousiasme!   Tous ensembles, ils composent le Sefonland Orchestra, premier orchestre à l’école implanté dans un institut médico-éducatif (IME), établissement prenant en charge les jeunes ayant une déficience intellectuelle.  Ils ont entre 10 et 20 ans, et se réunissent plusieurs fois par semaine au Collège Ducos du Hauron d’Agen (47) depuis février dernier. Ils travaillent autant en petits groupes qu’en tutti, et sont encadrés par une équipe d’éducateurs très motivés par ce beau projet. Ils joueront avec l'orchestre à l'école du Collège les Maillettes de Moissy-Cramayel (77) en plein coeur du jardin du Luxembourg le vendredi 7 juin à partir de 12h. Pour l'événement, ils ont réalisé une courte vidéo d'invitation que vous trouverez ci-dessous.     Au total, 14 orchestres auront la chance de se produire dans les jardins du Sénat au cours du mois de juin 2019. Pour vous tenir informé sur l'ensemble des représentations publiques qu'ils donneront, vous pouvez consulter cet article. Nous espérons vous voir nombreux lors de ces concerts!    

Ibrahim Maalouf et des élèves d’orchestre à l’école pour une improvisation géante

#Événements
Ibrahim Maalouf : 130 musiciens "orchestre à l'école" ont improvisé avec le célèbre trompettiste Samedi 4 mai, Orchestre à l'Ecole était présent dans l'auditorium de la Seine Musicale pour improviser avec Ibrahim Maalouf à l'occasion du salon Musicora. Retour sur ce beau moment musical   Dès 13h30 dans l'auditorium du conservatoire, des chants et des musiques s’élevaient dans les airs pendant que la salle se remplissait de musiciens. Parmi les 500 musiciens amateurs, 130 élèves des orchestres à l’école (venant d'Amiens, de Chemillé en Anjou, de Bry sur Marne, de Moret sur Loing, et Suresnes) se sont installés dans les fauteuils avant que le public ne se transforme en un « orchestre géant ». Un orchestre hétéroclite où se sont mêlés trompettes, saxophones, clarinettes, percussions, violons, guitares, voix, mais aussi plus rares une bombarde, un serpent, un guembri.   [caption id="attachment_6923" align="aligncenter" width="1024"] Les élèves d'orchestre à l'école se préparent à performer[/caption]   Dès son arrivée sur scène, Ibrahim a demandé à la salle d’improviser. Une belle cacophonie s’est élevée, chacun y allant de sa note, de son rythme... Puis Ibrahim a donné la clé de l’improvisation : « l’écoute ». Quelques exercices pour montrer le principe : au début chacun choisit sa note, puis en s’écoutant et en cherchant, toutes les notes convergent vers une seule, ici un « Fa ». Le même exercice reprend, cette fois avec les instruments, puis avec les rythmes. Démarre ensuite l’improvisation, à laquelle participent les 130 élèves « orchestres à l’école ». 1/2h où tous nous allons nous écouter pour sortir une impro ensemble : un rythme et une petite mélodie. Reprise par les musiciens de son groupe, l’impro continue. Certains musiciens monteront sur scène pour de courtes sessions, dont une élève d’orchestre à l’école qui a osée se lancer. Nos jeunes élèves ont ainsi vécu une expérience inoubliable : en s’écoutant les uns les autres, on arrive à construire quelque chose qui a du sens.   [caption id="attachment_6910" align="aligncenter" width="1024"] Ibrahim Maalouf et ses musiciens[/caption]