• #Les Orchestres au Quotidien

Profitez du projet « Un ange, un orchestre »

Un artiste professionnel parraine votre orchestre à l’école !

Et si votre orchestre à l’école était parrainé par un artiste professionnel ? De nombreux artistes sociétaires de La Sacem sont prêts à s’engager auprès d’un orchestre à l’école, pourquoi pas le vôtre ?

La Sacem, engagée dans l’éducation musicale des plus jeunes soutient activement Orchestre à l’École pour que chaque enfant accède à une pratique collective de la musique. L’objectif du projet Un ange, un orchestre est de relier un ange à un orchestre du même territoire qui permettra aux enfants et aux artistes de mieux se connaitre et d’élaborer un travail en commun.

 

PROGRAMME

Différents types d’intervention peuvent être menés :

1) L’artiste vient inaugurer la création d’un nouvel orchestre lors d’un événement local
2) Organiser une rencontre de l’artiste avec l’orchestre pour présenter le métier d’auteur-compositeur
3) Arranger une oeuvre de l’artiste parrain pour un orchestre à l’école. L’artiste intervient deux fois dans l’orchestre pour une masterclass et une restitution du travail.

Le projet est à ajuster en fonction des envies et possibilités des artistes et des orchestres. Cette opération est une occasion unique pour les jeunes « Orchestre à l’École » de construire un projet avec des artistes et professionnels du monde musical !

QUAND • Dès à présent

POUR QUI • Tous les orchestres à l’école. Si vous souhaitez bénéficier du projet, adressez votre demande à : oae.elisap@gmail.com

PRISE EN CHARGE • Les coûts relatifs au projet sont supportés par l’association dans un cadre établi par l’association et La Sacem. Pour en savoir plus, écrivez-nous !

SOUTIEN • La Sacem

 

Vous avez déjà un parrain ou une marraine ? N’hésitez pas à nous écrire : si l’artiste est sociétaire Sacem, le parrainage peut entrer dans le cadre du projet Un ange, un orchestre et vous pouvez prétendre à une aide financière.

 

Airelle Besson et les orchestres à l’école de Sorgues et Oloron-Sainte-Marie. Crédit : Caroline Bottaro

 

Les duos artistes-orchestres à l’école formés dans le cadre de l’opération Un Ange, Un Orchestre

 

Eric Serra avec les orchestres à l’école des collèges Louise Michel de Roye, Alfred Manessier de Flixecourt et Arthur Rimbault d’Amiens : en savoir plus
Bertrand Burgalat avec l’orchestre du collège Alfred Sisley de Moret-sur-Loing
Patrick Coutin avec l’orchestre du collège Gassicourt de Mantes la Jolie
François Staal avec l’orchestre de Saint Philbert de Grand Lieu
Tati Divine avec l’orchestre à l’école des Buissonnets de Rueil Malmaison
Julie d’Aimé avec l’orchestre à l’école du collège les Maillettes de Moissy Cramayel : en savoir plus 
Bastien Lucas avec l’orchestre à l’école de Bourbon L’Archambault
Dalila et Christian Laborde à l’IME Fongrave de Layrac
Sylvain Fétis au collègé Anne Cartier de Livron-Loriol
Airelle Besson et Lionel Suarez pour les orchestres à l’école mayennais

 

Articles smilaires

Centre Pompidou : récit de la folle semaine de l’orchestre de Flixecourt

#Les Orchestres au Quotidien
Centre Pompidou : récit de la folle semaine de l'orchestre de Flixecourt L'orchestre au collège Alfred Manessier de Flixecourt (80) a passé 5 jours en classe découverte au Centre Pompidou. Retour sur une semaine artistique stimulante et enrichissante   [caption id="attachment_6489" align="alignnone" width="1024"] L'orchestre à l'école de Flixecourt en concert dans le Forum du Centre Pompidou ©Caroline Bottaro[/caption]   Le lundi 1er avril 2019, les 17 élèves de l'orchestre du collège Alfred Manessier de Flixecourt (80) en classe de 5ème et les 4 professeurs accompagnateurs arrivaient à l'auberge de jeunesse Yves Robert, qui allait devenir leur maison pour la semaine. Premiers pas dans la capitale pour un grand nombre d'entre eux... et première expérience de métro !     Une fois les valises déposées, ils ont découvert le Centre Pompidou, célèbre institution dans laquelle ils s'apprêtaient à passer 5 jours autour du thème "les arts et le son". La semaine a commencé aux côtés de l'artiste Lauren Tortil. Pendant trois séances, ils ont travaillé sur une pièce collective « Oreilles pansées » : en groupe, les élèves ont fabriqué des grandes oreilles avec pour objectif d'augmenter leur capacité d'écoute et de les sensibiliser à leur environnement sonore. Chaque jeune a ensuite été invité, muni de leurs oreilles fabriquées et devant une caméra, à décrire l'expérience sonore qu'il vivait.     L'orchestre a également passé une matinée au Studio 13/16, où ils ont découvert le dispositif de l'artiste américaine Alison O’Daniel. Malentendante, l'artiste s'est inspirée du skateboard pour questionner la traduction du son. Elle les a transformés en instruments à percussions pour composer des musiques, l'idée étant de "favoriser une expérience physique et spatiale du son". Les jeunes de Flixecourt ont ainsi troqué leurs clarinettes, saxophones et trombones pour des skates. En roulant avec sur le dispositif créé au sol, les collégiens ont joué une partition inédite et infinie !   [caption id="attachment_6484" align="alignnone" width="1024"] L'orchestre à l'école découvre le dispositif de l'artiste Alison O'Daniel dans le Studio 13/16 ©Caroline Bottaro[/caption]   [caption id="attachment_6479" align="alignnone" width="1024"] L'orchestre à l'école découvre le dispositif de l'artiste Alison O'Daniel dans le Studio 13/16 ©Caroline Bottaro[/caption]   Parallèlement à ces ateliers, les conférencières du Centre Pompidou leur ont fait découvrir l'exposition La fabrique du vivant "Mutations Créations" du Centre ainsi qu'une partie de la riche collection du musée en axant la visite sur le thème du son. La découverte de l'environnement de Beaubourg s'est poursuivie à l'extérieur avec une visite dans le Marais.   Et ce n'est pas tout ! Une fois les activités proposées par les équipes du Centre Pompidou terminées, la classe profitait du temps libre pour explorer la capitale : bateau mouche sur la Seine, Tour Eiffel, Atelier des Lumières, Opéra et l'incontournable musée du Louvre ; les collégiens d'Alfred Manessier qui n'avaient jamais vu Paris ont pris le temps de parcourir la ville et ses richesses.     La semaine s'est clôturée en musique, avec un concert inédit dans le Forum du Centre Pompidou. Des Beatles à ACDC, l'orchestre a été à la hauteur de l'événement et a fait danser le public parisien !   [caption id="attachment_6491" align="alignnone" width="683"] L'orchestre à l'école de Flixecourt se prépare pour le concert final dans le Forum du Centre Pompidou ©Caroline Bottaro[/caption]   [caption id="attachment_6492" align="alignnone" width="1024"] Un tromboniste de Flixecourt improvise pendant le concert final dans le Forum du Centre Pompidou ©Caroline Bottaro[/caption]   [caption id="attachment_6486" align="alignnone" width="1024"] L'orchestre à l'école de Flixecourt en concert dans le Forum du Centre Pompidou ©Caroline Bottaro[/caption]   Un grand bravo aux 17 collégiens qui ont su profiter pleinement de cette semaine et à leurs professeurs qui ont donné toute leur énergie pour les encadrer. Merci aux équipes du pôle éducation artistique du Centre Pompidou qui ont merveilleusement accueilli l'orchestre à l'école en leur concoctant un programme enrichissant et stimulant, ainsi qu'aux artistes et médiateurs culturels impliqués quotidiennement auprès des collégiens.

Orchestre à l’Ecole, le Quatuor pour la Paix et Miguel Angel Estrella

#Les Orchestres au Quotidien
Orchestre à l'Ecole, Miguel Angel Estrella et le Quatuor pour la Paix Les orchestres à l'école de Gardanne et de Saint-Brieuc mènent un projet sur trois ans avec Miguel Angel Estrella et le Quatuor pour la Paix   Le concert du 28 mars à Saint Brieuc   Grâce à un partenariat entre ATD Quart Monde et l'association Orchestre à l'Ecole, une belle collaboration est née entre les orchestres à l'école de Chateau Pitty à Gardanne (13) et de l'école La Vallée à Saint Brieuc (22), le Quatuor pour la Paix et Miguel Angel Estrella, pianiste argentin de renommée internationale. Ensemble, ils ont débuté une aventure commune en 2017. Le projet commun s'échelonne sur 3 années scolaires, et a été porté par 260 enfants d’orchestre à l’école, 16 professeurs, 10 enseignants, et des artistes engagés, tous sur-motivés ! Orchestres à l'école de Gardanne et St Brieuc Crédit photo : Judicaël Olivier - Warm Productions   De multiples rencontres D'abord, les élèves se sont rencontrés à travers des échanges épistolaires. Chaque élève a envoyé au moins un courrier à un camarade situé à des centaines de kilomètres ! Ce premier contact a permis aux élèves de se familiariser à leurs nouveaux amis musiciens, avec qui ils s'apprêtaient à vivre une aventure commune. Pour mener à bien ce projet, les jeunes musiciens et artistes professionnels se sont ensuite rencontrés à plusieurs reprises. Par exemple, durant la deuxième année de projet, Miguel Angel Estrella, le Quatuor pour la Paix, les élèves de Gardanne et de Saint-Brieuc se sont retrouvés du lundi 16 avril au vendredi 20 avril 2018 pour une semaine d'échange dans les Bouches-du-Rhône. Ensemble, ils ont répété, ont visité la ville de Marseille et ont donné un concert. Clap de fin du projet au printemps 2019 : les orchestres à l’école de Gardanne et St-Brieuc, Miguel Angel Estrella et le Quator pour la Paix donneront un concert final, gratuit et ouvert à tous, le jeudi 28 mars 2019 à 19h dans la salle Hermione au Palais des Congrès de Saint-Brieuc -> cliquez ici pour accéder à la présentation du projet.   Dernière semaine de rencontre en vidéos - mars 2019 Une implication de tous pour la réussite de l'échange Ce projet a réuni artistes, enfants, mais aussi leurs parents : à Gardanne a été proposé une formation à la vidéo pour les parents d'élèves ! Une nouvelle manière de s'engager auprès de l'orchestre à l'école. L'objectif est de former un groupe de parents pour filmer la semaine de rencontre, de telle sorte que chaque soir, un film de la journée soit posté sur internet. Les parents de St Brieuc ont ainsi pu suivre quotidiennement à distance les étapes de la semaine. Cette formation permettra par ailleurs de faire un concert de fin d'année sous la forme d'un plateau TV, et d'enrichir ainsi le film final prévu pour juin 2019.