• #Les Orchestres au Quotidien

Un projet qui « grandit la personne »

 

Témoignage : « Une élève de 3e qui quitte le collège à la rentrée 2017 continue non seulement au conservatoire mais souhaite également participer aux concerts des classes-orchestre du collège. Elle m’a demandé de lui transmettre les partitions afin qu’elle puisse les travailler de son côté. Elle compte venir jouer avec les collégiens dès le premier concert de l’année en Octobre. »

©Courrier de l’Ouest – Bernard Calmet, directeur de l’école de musique ; Benoit David, président ; Raphël Pineau, professeur de trombones et Jean-Baptiste Bouchaud, professeur de musique au collège.

 

Article Le Courrier de l’Ouest, 11/10/17

Jean-François Maitre, directeur du collège Saint-Joseph, a reçu les 19 élèves de 5e qui constituent la première promotion de « l’orchestre à l’école ». Jean-François Maitre a rappelé le partenariat conclu en 2012 avec l’école de musique de la région de Chemillé, qui se traduit par des cours d’instruments et de formation musicale sur le temps d’étude. […]

« C’est aussi un lien avec le projet éducatif de l’établissement » assure Jean- François Maitre. Un projet qui met l’accent sur être accueilli, grandir, s’épanouir, se construire, apprendre, se projeter dans l’avenir… La charte diocésaine de l’enseignement catholique veut une école qui grandit la personne ».

Le jazz qui a été choisi comme style musical à travailler. En 5e, ce sera la découverte de l’instrument ; en 4e la prise d’autonomie, en 3e l’approfondissement et la créativité.

Lundi 9 octobre, Philippe Boissel, chargé des relations partenariales « Orchestre à l’école », Jean-Baptiste Bouchaud et Raphaél Pineau professeurs de musique ont remis les instruments de musique aux 19 élèves présents.

Articles smilaires

Juin : 3 événements exceptionnels à ne pas manquer

#L'actu de l'association
Juin : 3 événements exceptionnels à ne pas manquer Kienta Kien à Nice 12-13 juin L’orchestre à l’école du Domaine du Possible et les choristes du conservatoire d’Arles se produiront à l’Opéra de Nice, aux côtés de Gautier Capuçon et de Lionel Bringuier avec l'orchestre de l'Opéra, les 12 et 13 juin prochains. Après une année de travail acharné, c’est avec beaucoup de fierté que l’orchestre de l’école du Domaine du Possible et les choristes du conservatoire d’Arles (13) monteront sur la scène de l’Opéra de Nice aux côtés de Gautier Capuçon, pour interpréter sous la direction de Lionel Bringuier, la Suite dogorienne d’Etienne Perruchon pour chœurs et orchestre, Kienta Kien. 25 choristes et 24 instrumentistes d’Arles auront la chance de vivre ce moment exceptionnel. © Opera Nice >> INFORMATION   C'est reparti pour la tournée S3NS : jouez avec Ibrahim Maalouf sur la scène des zeniths de France Le morceau Happy Face sera interprété avec le célèbre trompettiste et ses musiciens. 7 villes françaises sont concernées par la tournée entre novembre et décembre 2021 : Caen, Rouen, Strasbourg, Besançon, Saint-Étienne, Limoges et Paris. Etant donné le contexte actuel, cette invitation à rejoindre Ibrahim Maalouf dépend de l'évolution de la situation sanitaire. Votre orchestre à l'école se situe proche d'une de ces villes ? Postulez pour rejoindre Ibrahim Maalouf sur scène ! >> POSTULEZ © Orchestre Lamoureux Orchestre à l’Ecole inaugure son partenariat avec l’Orchestre Lamoureux par deux concerts exceptionnels à Paris Dimanche 20 juin à 15h Ground Control, Paris L’orchestre de l’Ecole du Domaine du Possible d’Arles (13), aura le privilège d’interpréter deux œuvres avec l’Orchestre Lamoureux, sous la direction d'Adrien Perruchon, dimanche 20 juin à 15h, au Ground Control à Paris : Kienta Kien, la suite dogorienne d’Etienne Perruchon, et le fameux Habanera issu de Carmen de Bizet. >> INFORMATIONS   Dimanche 27 juin à 16h30 Salle Gaveau, Paris L'orchestre du collège Henri Sellier de Suresnes (92) aura quant à lui la chance de partager en avant-concert la scène de la Salle Gaveau avec l'Orchestre Lamoureux, sous la direction d'Adrien Perruchon, dimanche 27 juin à 16h30. Ils interpréteront ensemble La Polonaise d’Antonín Dvořák. >> RESERVEZ