• #Les Orchestres au Quotidien

Un projet qui « grandit la personne »

 

Témoignage : « Une élève de 3e qui quitte le collège à la rentrée 2017 continue non seulement au conservatoire mais souhaite également participer aux concerts des classes-orchestre du collège. Elle m’a demandé de lui transmettre les partitions afin qu’elle puisse les travailler de son côté. Elle compte venir jouer avec les collégiens dès le premier concert de l’année en Octobre. »

©Courrier de l’Ouest – Bernard Calmet, directeur de l’école de musique ; Benoit David, président ; Raphël Pineau, professeur de trombones et Jean-Baptiste Bouchaud, professeur de musique au collège.

 

Article Le Courrier de l’Ouest, 11/10/17

Jean-François Maitre, directeur du collège Saint-Joseph, a reçu les 19 élèves de 5e qui constituent la première promotion de « l’orchestre à l’école ». Jean-François Maitre a rappelé le partenariat conclu en 2012 avec l’école de musique de la région de Chemillé, qui se traduit par des cours d’instruments et de formation musicale sur le temps d’étude. […]

« C’est aussi un lien avec le projet éducatif de l’établissement » assure Jean- François Maitre. Un projet qui met l’accent sur être accueilli, grandir, s’épanouir, se construire, apprendre, se projeter dans l’avenir… La charte diocésaine de l’enseignement catholique veut une école qui grandit la personne ».

Le jazz qui a été choisi comme style musical à travailler. En 5e, ce sera la découverte de l’instrument ; en 4e la prise d’autonomie, en 3e l’approfondissement et la créativité.

Lundi 9 octobre, Philippe Boissel, chargé des relations partenariales « Orchestre à l’école », Jean-Baptiste Bouchaud et Raphaél Pineau professeurs de musique ont remis les instruments de musique aux 19 élèves présents.

Articles smilaires

L’association recherche ses délégués(es) au développement territorial

#Les Orchestres au Quotidien
L'association recherche ses délégués(es) au développement territorial Télécharger le PDF de l'annonce 1- Contexte du recrutement Dans le cadre d’un changement d’échelle et de la création d’un réseau de relais locaux, l’association recrute entre 2 et 4  délégué(e)s au développement territorial qui seront épaulé(e)s par un(e) assistant(e) administratif(ve).   2- Description du poste Mission Placé(e) directement sous la responsabilité de la Déléguée Générale et du responsable du développement territorial, le (la) délégué(e) au développement territorial, aura pour mission dans le cadre de la mise en œuvre du nouveau plan stratégique : • Prospection sur le terrain - Sensibiliser  les acteurs au dispositif et les mobiliser pour favoriser la création de nouveaux orchestres - Faire rayonner l’association dans les territoires - Référencer les orchestres à l’école des territoires - Repérer des référents locaux potentiels   • Animation du réseau - Formation des référents locaux - Accompagnement, transfert d’informations, conseils méthodologiques - Lien entre les référents et l’association   • Appui direct aux orchestres à l’école - Apporter des solutions aux orchestres rencontrant des difficultés - Faire les arbitrages nécessaires et lever les points de blocage - Garantir l’application de la charte de qualité des orchestres à l’école   Organisation du travail Avec l’appui d’un(e) assistant(e) administratif(ve) et en lien avec le plan de développement de l’association, le (la) délégué(e) au développement territorial organisera des rencontres en région avec les différents partenaires d’orchestre à l’école (collectivités, préfectures, Education nationale, conservatoires et autres acteurs culturels ou sociaux). Un tiers du temps de travail se fera en déplacement  sur le terrain. Le reste du temps, le(la) délégué(e) au développement territorial travaillera depuis le siège de l’association pour la préparation des déplacements, les débriefings auprès de l’équipe tout en maintenant un lien avec les acteurs de terrain.   3- Profil recherché Le (la) candidat(e) H/F s’apprête à intégrer une structure à taille humaine au sein de laquelle la bonne humeur, la polyvalence et l’esprit d’équipe sont des atouts primordiaux. - Expertise dans l’un des domaines suivants : fonctionnement de l’Education nationale, des collectivités et de l’enseignement artistique et du monde culturel en général - Capacité à intégrer les spécificités des deux autres domaines - Excellent relationnel - Sens de la diplomatie - Charisme - Engagement  dans la défense du dispositif et de l’association Orchestre à l’école - Fiabilité et intégrité - Esprit d'équipe - Esprit d’initiative - Dynamisme - Intérêt pour la culture et la musique en particulier souhaitable - Connaissance du monde associatif souhaitable   4- Conditions et contraintes d’exercice • Type de contrat : CDI • Temps de travail : 2 possibilités sont offertes en fonction des candidatures ; temps plein ou mi-temps • Lieu de travail : au siège de l’association, Paris 13 avec des déplacements réguliers en région. • Position hiérarchique : sous la responsabilité directe de la Déléguée Générale et du Responsable hiérarchique du responsable du développement territorial. • Salaire : à négocier en fonction du profil • Avantages : mutuelle prise en charge à 100% par l’association. Poste à pourvoir à partir du 1er janvier 2020 Permis B indispensable   5- Notre offre vous intéresse Pour déposer une candidature, merci de nous adresser votre CV et une lettre de motivation par mail à l’adresse suivante : secretariat.oae@gmail.com Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à parcourir notre site internet.

« Morpho », création de Manon Lepauvre : la suite du parcours musical d’une compositrice issue d’un orchestre à l’école

#Les Orchestres au Quotidien
"Morpho", création de Manon Lepauvre : la suite du parcours musical d'une compositrice issue d'un orchestre à l'école     Des orchestres à l'école à "Morpho" en passant par le CNSM de Lyon Il y a quelques mois, Manon Lepauvre nous livrait son parcours musical, des orchestres à l'école de Gorron (53) au CNSM de Lyon (article à découvrir ici). France Musique a choisi de diffuser cette semaine sur ses ondes, la nouvelle création de Manon Lepauvre, intitulée Morpho. Cette suite instrumentale a été pensée pour le trio KDM, composé de l'accordéoniste Anthony Millet et de deux percussionnistes, Adélaïde Ferrière et Aurélien Gignoux.   Origine de Morpho A la suite de la découverte de Manon Lepauvre lors d'une académie de jeunes compositeurs, Anthony Millet, qui a par ailleurs joué avec l'orchestre à l'école de Poissy pour la réouverture du théâtre du château de Fontainebleau, décide de lui commander une pièce : c'est ainsi qu'est née "Morpho", une oeuvre contemporaine aux airs de forêt amazonienne. Pour cette oeuvre, Manon Lepauvre a choisi de jouer sur les timbres. En suivant un papillon d'Amazonie - "le morpho"- Manon Lepauvre nous emmène à la découverte de la flore du poumon de notre planète.   "Morpho" de Manon Lepauvre sur les ondes de France Musique France musique a décidé de diffuser l'intégralité de l'oeuvre sur ses ondes, et nous vous invitons chaudement à la découvrir en cliquant ici. Félicitations à Manon Lepauvre, qui après 4 années au sein d'un orchestre à l'école alors qu'elle était collégienne, a continué son chemin musical pour devenir aujourd'hui compositrice. L'association est très heureuse de donner un coup de projecteur sur ce parcours. N'hésitez pas à consulter le site internet de Manon Lepauvre pour en savoir plus.