• #Les Orchestres au Quotidien

Un projet qui « grandit la personne »

 

Témoignage : « Une élève de 3e qui quitte le collège à la rentrée 2017 continue non seulement au conservatoire mais souhaite également participer aux concerts des classes-orchestre du collège. Elle m’a demandé de lui transmettre les partitions afin qu’elle puisse les travailler de son côté. Elle compte venir jouer avec les collégiens dès le premier concert de l’année en Octobre. »

©Courrier de l’Ouest – Bernard Calmet, directeur de l’école de musique ; Benoit David, président ; Raphël Pineau, professeur de trombones et Jean-Baptiste Bouchaud, professeur de musique au collège.

 

Article Le Courrier de l’Ouest, 11/10/17

Jean-François Maitre, directeur du collège Saint-Joseph, a reçu les 19 élèves de 5e qui constituent la première promotion de « l’orchestre à l’école ». Jean-François Maitre a rappelé le partenariat conclu en 2012 avec l’école de musique de la région de Chemillé, qui se traduit par des cours d’instruments et de formation musicale sur le temps d’étude. […]

« C’est aussi un lien avec le projet éducatif de l’établissement » assure Jean- François Maitre. Un projet qui met l’accent sur être accueilli, grandir, s’épanouir, se construire, apprendre, se projeter dans l’avenir… La charte diocésaine de l’enseignement catholique veut une école qui grandit la personne ».

Le jazz qui a été choisi comme style musical à travailler. En 5e, ce sera la découverte de l’instrument ; en 4e la prise d’autonomie, en 3e l’approfondissement et la créativité.

Lundi 9 octobre, Philippe Boissel, chargé des relations partenariales « Orchestre à l’école », Jean-Baptiste Bouchaud et Raphaél Pineau professeurs de musique ont remis les instruments de musique aux 19 élèves présents.

Articles smilaires

Gautier Capuçon et Ibrahim Maalouf, chefs d’orchestre de la rentrée en musique

#Les Orchestres au Quotidien
Gautier Capuçon et Ibrahim Maalouf, chefs d'orchestre de la rentrée en musique   Après des mois de confinement loin de l'école, la rentrée des classes était très attendue. Si la 4e édition de la "rentrée en musique" était particulière cette année (professeurs masqués et élèves, musiciens jouant avec distanciation sociale), de nombreux établissements se sont prêtés au jeu ! A Annecy Seynod et dans la région de Nîmes, deux surprises attendaient les élèves : une rentrée en musique aux côtés de deux musiciens reconnus internationalement, Gautier Capuçon et Ibrahim Maalouf. L'orchestre de l'école de la Jonchère d'Annecy Seynod démarre l'année aux côtés de Gautier Capuçon Le mardi 1er septembre, les écoliers et les parents du groupe scolaire de la Jonchère étaient aux anges. Devant le préfet, Alain Espinasse, le maire d'Annecy, François Astorgue, le maire délégué à la commune de Seynod, Olivier Barry et la directrice académique, Mireille Vincent, la directrice de l'école Nathalie Calatraba a introduit une journée qui s’annonçait riche en émotion : « La musique, dit-elle, permet un langage commun et nous fait grandir. Elle apporte une meilleure estime de soi par la gestion de ses émotions ». Et de la musique, il y en a eu puisque le violoncelliste de renom Gautier Capuçon était présent aux côtés des jeunes élèves lors de cette rentrée. Accompagné par le pianiste suisse Fabrizio Chiovetta, il a partagé un moment musical avec les élèves de l'orchestre avant de donner un mini-concert devant un public ravi d'être retourné à l'école. Un moment inoubliable pour les enfants ! → Retrouvez l'article du Dauphiné Libéré sur ce sujet.     Moment d’exception dans les Arènes de Nîmes avec Ibrahim Maalouf Le mercredi 2 septembre, c'était au tour des orchestres de la région de Nîmes de vivre une incroyable expérience. Le célèbre trompettiste Ibrahim Maalouf, qui a déjà collaboré avec l'association dans le cadre de sa tournée S3NS, a invité une centaine d'enfants à le rejoindre lors de l'enregistrement d'un concert à huis clos au coeur des Arènes de Nîmes.  Le concert s'est déroulé sans public et sera retransmis sur la chaîne Qwest TV ainsi que sur les réseaux numériques d'Ibrahim Maalouf. Etaient présents : l'orchestre de l'école du Domaine du Possible d'Arles, l'orchestre du Collège Anne Franck de Morière les Avignon et les orchestres du Collège Henri Boudon de Bollène et du collège Paul Eluard de Bollène. → Retrouvez l'article du Midi Libre sur ce sujet. Un immense MERCI à ces deux artistes d'exception qui nous prouve, une fois encore, leur générosité et qui ont permis aux élèves de regagner l'école avec le sourire durant cette période particulière.