• #Les Orchestres au Quotidien

Partager cet article sur

Belle inauguration pour le Sefonland Orchestra

 

Pari gagné : ils ont créé un orchestre dans un institut médico-éducatif

 

 

Sefonland Orchestra est le premier orchestre en Institut Médico Educative (IME). Il regroupe les IME de Fongrave, Lalande et Agen.

Jeudi 31 janvier ils ont fait salle comble pour leur premier concert lors de l’inauguration officielle.

Ils étaient accompagnés du baryton Omar Hassan, leur parrain, devant un parterre de personnalités politiques et de sponsors.

Tous étaient admiratifs devant le travail accompli par les musiciens néophytes et leur professeur Julien Rusch.

« Omar Hassan qui a mis l’accent sur la nécessité de ne pas s’isoler, d’être solidaires et n’a pas hésité à donner de la voix dans un petit intermède improvisé et fort apprécié. »

 

 

Grâce au soutien de l’association Orchestre à l’École, Musique en vie et Vivendi Create Joy, les élèves pratiquent leur instrument le mardi et se retrouvent le jeudi pour jouer tous ensemble en orchestre. Enfants et éducateurs jouent ensemble.

Certains enfants sont en grande difficulté, ne savent pas lire et grâce à une pédagogie innovante, ils atteignent « un niveau musical de qualité ». Un répertoire spécialement créé pour eux leur permet de jouer en formation orchestrale. En parallèle, ils apprennent la lecture de la musique (par des codes) et la technique instrumentale. A la fois ludique et éducative, cette méthode encourage le mieux vivre ensemble par le partage et le respect mutuel. »

 

Écouter une interview sur Radio Bulle Agen (lundi 29 janvier, aller à 25:10)

Source: article publié dans La Dépêche le 7 février 2018 -> Lire l’article dans sa totalité

Articles smilaires

Quand un orchestre à l’école rencontre les enfants des lumières

#Les Orchestres au Quotidien
Quand un orchestre à l'école rencontre les enfants des lumières   Cette année, l'association Orchestre à l'Ecole s'associe au programme Les Enfants des Lumière(s) du CNC pour un projet inédit. 23 élèves de 5ème du collège Clémenceau dans le 18ème arrondissement de Paris, et 34 élèves de 4ème-3ème du collège Francis Lallart de Gorron (53) vont collaborer pendant deux ans pour créer de toute pièce un ciné-concert. Alors que les élèves du collège parisien vont réaliser un court métrage muet avec l'aide du réalisateur scénariste Arthur Goisset, la musique du film sera créée par les élèves mayennais, encadrés par le compositeur Karim Gherbi. Les 57 jeunes se rencontreront à plusieurs reprises sur deux années scolaires, et partageront leurs passions que sont le cinéma et la musique! Le court métrage mis en musique sera présenté en ciné-concert à Paris puis à Gorron, en avril et juin 2019. La musique originale sera ensuite enregistrée avec l’aide de musiciens professionnels pour que le court métrage ait une vie autonome.   Première rencontre en terres mayennaises En mai, des élèves de la classe de 5ème du collège Clémenceau à Paris ont passé 3 jours au collège Francis Lallart de Gorron pour rencontrer la classe orchestre qui va composer la musique du film. Revivez cette première rencontre en consultant l'article Ouest France : cliquez ici.   Silence, ça tourne au collège Clémenceau En juin, les gorronnais ont passé une semaine à Paris. Au programme : visionnage du film mythique  Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain au CNC en présence du réalisateur Jean-Pierre Jeunet. Ensuite, retour au travail pour les collégiens de Paris qui ont tourné le court métrage ! Les élèves venus de Mayenne ont assisté pour la première fois à un tournage, et ont soutenu leurs camarades en jouant dans la cour du collège.   Karim Gherbi pour une masterclass à Gorron Les 28 et 29 juin, le compositeur Karim Gherbi est à Gorron pour deux journées de travail sur la composition de la musique du film. Des moments riches en échanges et apprentissages pour les 5èmes 4èmes qui participent au projet.   [caption id="attachment_4654" align="alignnone" width="1024"] Le compositeur Karim Gherbi en masterclass à Gorron (53)[/caption] Les Enfants des Lumières, qu'est-ce que c'est ? Les Enfants des Lumière(s) s’adresse aux classes des écoles élémentaires, des collèges et des lycées technologiques et professionnels des établissements scolaires situés dans les réseaux de l’éducation prioritaire ou en zone urbaine sensible. Il s’inscrit pour chaque classe sur une durée de 2 ans. Il impliquent une équipe pédagogique désireuse de travailler autrement avec le CNC et les personnels administratifs, techniques et artistiques du cinéma. Il doit être inscrit dans le projet d’établissement. Les élèves de chaque classe bénéficient d’ateliers de pratique artistique : écriture de scénario, tournage, montage et d’ateliers chorégraphiques dirigés par des professionnels du cinéma et de la danse, dans le but de réaliser, à la fin de la deuxième année, leur propre court métrage. Source: Dossier de presse Les Enfants des Lumières   Projet soutenu par la Fondation Chœur à L'ouvrage. Retrouvez leur article sur le projet en cliquant ici.