Acteurs du projet

Les partenaires du projet

Un orchestre à l’école réunit au minimum un établissement scolaire, une structure d’enseignement de la musique, un luthier et une collectivité. Mais la liste des partenaires réunis autour de ce projet peut être beaucoup plus large et évolue tout au long de son existence. Voici une liste non exhaustive des partenaires possibles :

ressources-schema

Culture 

Etablissements d’enseignements artistiques (conservatoires, écoles de musique associatives ou territoriales), maisons de quartier, structures de diffusions (salle de spectacles, opéra, auditorium…), formations musicales ou musiciens amateurs ou professionnels, saison culturelle…

Education nationale

DASEN/IA/CPEM et rectorat/DAAC/IPR/conseiller départementaux musique, établissements scolaires (directeur et équipes des écoles élémentaires, principal et équipes des collèges, proviseur et équipes des lycées)

Territorial

Collectivités territoriales (communes, communautés de communes ou agglomérations, métropoles, conseils départementaux, régions), parlementaires (députés, sénateurs), etc.
Préfectures, DRAC…

Autres partenaires

Associations caritatives (Lions club/Rotary club), luthiers, IME, centres sociaux, l’association Orchestre à l’Ecole, associations des amis de l’OAE, associations de parents, entreprises locales…

 

Contractualiser une convention avec des partenaires permet de garantir la pérennité d'un projet.
Quelques exemples de convention de partenariat :

132-©carolinebottaro-6463

Par ailleurs, si l’association Orchestre à l’Ecole vous apporte une contribution pour le financement du parc instrumental, elle vous proposera une convention de partenariat sur 6 ans afin d’établir les conditions de mise à disposition des instruments.

Le porteur de projet et sa mission

Pour mener à bien le montage d’un orchestre, il faut que sa coordination revienne à un porteur de projet. Ce dernier peut être l’un des futurs acteurs du projet : musicien, enseignant, chef d’établissement, élu, parent d’élève… ou encore un comité de pilotage réunissant tout ou partie des partenaires.

181-ORG__DSC8049

Il a pour mission :

  • de réunir tous les partenaires indispensables à la mise en place d’un orchestre à l’école et de s’assurer du dialogue entre eux (structure d’enseignement musical, établissement scolaire, inspection académique, collectivités locales).
  • de coordonner l’ensemble des tâches nécessaires à la mise en place du projet en relation avec ces partenaires, tout en s’assurant de la cohésion autour de la question des objectifs : rédaction des dossiers pour la recherche de financement, montage du budget, définition du projet pédagogique, recrutement de l’équipe intervenante, acquisition du parc instrumental, organisation matérielle du projet.
    La personne, ou le comité, qui porte le projet lors de son montage n’est pas nécessairement celle qui coordonnera l’orchestre durant toute son existence.

Le choix des intervenants et leur formation

Les intervenants musicaux sont déjà enseignants dans une structure partenaire du projet (conservatoire ou école de musique municipale, association musicale).

Le principal critère de choix des musiciens intervenant doit être leurs qualités de pédagogue, leur motivation et leur envie de s’investir dans ce type de projet, car la passion et l’énergie qui y sont mises sont sans doute les éléments les plus déterminants dans sa réussite.

En effet, l’orchestre à l’école est une expérience forte : chaque intervenant se doit d’être à la fois arrangeur, co-animateur, éducateur et de maintenir un dialogue constant avec ses collègues.

L’orchestre à l’école provoquant des situations pédagogiques le plus souvent inédites pour les enseignants, il est conseillé d’inscrire l’équipe dans une dynamique de formation : se rapprocher du CNFPT pour les écoles territoriales, d’Uniformation pour les écoles associatives, des agences culturelles ou de l’association Orchestre à l’Ecole pour des formations adaptées aux besoins du territoire.

_DSC2041-Caroline-Bottaro-2